06 02 17 62 19 Whatsapp - N°siret: 74985958300025 RCS Brest hygienale@sfr.fr
La diffusion de l’innovation du wc japonais

La diffusion de l’innovation du wc japonais

Pourquoi un tel retard de diffusion du wc lavant ?

Au Japon, plus de 80% des foyers sont équipés de wc lavants. C’est d’ailleurs le pays qui a vu naitre la première commercialisation d’un tel sanitaire à destination de tous. Jeune ou vieux, avec ou sans handicap, homme ou femme, tout le monde possède un anus et a besoin de déféquer. Force est de constater que nous avons tous aussi le besoin de redevenir propre apres un passage sur le trône. En conséquence au Japon, ce wc lavant est devenu une norme… ce qui est très loin d’être le cas dans le reste du monde et en particulier en France.

Le wc lavant est devenu le wc japonais

Un sanitaire qui propose un jet d’eau pour se laver les fesses après avoir déféqué devrait logiquement se nommer wc lavant par ceux qui l’utilisent. C’est le cas au Japon où les utilisateurs ne désignent pas leur sanitaire comme un wc japonais. Ils emploient le plus souvent le terme générique de Washlet (marque déposée par Toto) contraction des termes anglais Wash + Toilet (toilette lavante). On peut remarquer que les français ne vont pas à la boulangerie pour demander une baguette française à la boulangère, leur ancien bidet disparu n’est pas non plus leur oublié bidet français.

Alors, vu qu’en France juste un très faible pourcentage symbolique de la population a décidé de franchir le pas pour équiper son foyer d’un tel Washlet, l’écrasante majorité des français le désignent sous l’appellation de wc japonais. Ils considèrent ce wc lavant sous l’angle d’une simple curiosité à destination d’une population décalée au moeurs exotiques et surtout pas avec l’intérêt de l’hygiéne qui les pousserait eux mêmes vers une acquisition pour leurs fesses. Les français ne sont pas les seuls. Le monde anglo saxon utilise aussi une appellation similaire, « japanese toilet » au lieu de « washing toilet ».

L’absence de diffusion du wc japonais en France

Les français semble refuser l’innovation des wc japonais alors même que les mangas ont séduit une partie de la jeunesse de France depuis longtemps. Les aventure de Goldorak ont marqués des générations. Les restaurants à sushis ont envahi nos rues. Le judo est un sport olympique pratiqué depuis longtemps dans nos écoles. Chaque foyer possède au moins un équipement high tech « Made in Japan ». Mais le wc lavant reste un wc japonais en France, sa population vouant un culte quasi religieux à son traditionnel papier cul. Pourquoi un tel refus ? La science peut tenter de répondre à cette question. Des modélisations théoriques existent depuis longtemps sur les problématiques de diffusion d’une innovation.

Les théories de l’innovation

Une innovation se diffuse dans un groupe social par le bais d’un processus qui doit atteindre l’ensemble des différentes catégories de consommateurs. Graduellement, cette innovation sera facilement acceptée par les plus enthousiastes et extrêmement lente par les plus réticents à la nouvelle technologie. Le smartphone est un exemple concret, les plus jeunes adoptant quasiment immédiatement le concept alors que leurs ainés le dénigrent.  

Un large spectre de facteurs vont agir sur la rapidité d’adoption et de diffusion du nouveau produit par la société. Ceux-ci sont divisés en deux grandes catégories :
• les facteurs endogènes à l’innovation (résultant des caractéristiques intrinsèques du produit)
• les facteurs exogènes à l’innovation (résultant de l’environnement d’introduction du produit)

Le modèle de diffusion d’une innovation

Pour être diffusée, une innovation doit tout d’abord convaincre les différents profils de consommateurs. On retient 5 grandes classes de profils différents aux attentes particulières. Ces différences gravissent des paliers allant des adopteurs précoces jusqu’aux retardataires de la majorité avancée. Pour illustrer avec le cas du smartphone, on peut observer des consommateurs sensibles et enthousiastes à l’innovation d’un coté en opposition à des consommateurs plus rationnels désirant des intérêts de performance de l’autre coté. Bien souvent les retardataires vont simplement attendre qu’un standard technologique soit adopté par le plus grand nombre pour franchir le pas. 

En ce qui concerne le wc japonais, on risque d’attendre longtemps, la sensibilisation à l’innovation des wc japonais n’étant pas suffisamment engagée pour atteindre une masse critique. Ainsi, les entreprises nipponnes, tentent de convaincre le marché nord américain depuis 1990, soit depuis plus de trente années déjà…

Un cycle de diffusion entre catégories

Il n’existe pas vraiment de continuité entre les différents cycles de diffusion de l’innovation. Ainsi, le passage d’une catégorie de consommateurs à une autre n’est pas automatique. Il se crée alors une forme de discontinuité du processus qui est en relation avec les inégales attentes des catégories de consommateurs. Ceux-ci achètent en effet le nouveau produit pour des raisons qui peuvent être extrêmement différentes. Cela peut aller du besoin réel d’utilisation à la volonté de surpasser son voisin par simple jalousie.

Ainsi, une personne à mobilité réduite peut avoir un besoin évident d’un wc japonais avec beaucoup de fonctions électroniques. Dans un autre cas, acheter un bloc wc lavant très onéreux pourra être une action de surclassement sans besoin légitime par rapport au voisin qui possède un produit plus basique. Smartphone, voiture, les exemples sont nombreux.

Passer d’un marché de niche à un marché de masse

Le challenge de la diffusion d’une innovation se situe à une frontière mortelle pour les entreprises entre les adopteurs précoces et la majorité avancée, ce que les anglais appellent le « chasm », l’abîme ! Cet abîme représente le délicat passage entre un marché de niche et un marché de masse. Il est évident que les consommateurs innovateurs et adopteurs précoces sont par nature aisés à convaincre. Dans l’opposition, les consommateurs de la majorité avancée sont plus compliqués à décider. Leur pragmatisme fait obstacle à un passage à l’acte d’achat.

Le « wait and see » des anglais leur correspond parfaitement dans leur attentisme de références d’utilisation sérieuses. Alors, comment les convaincre de l’utilité de l’utilisation d’un wc japonais pour déclencher l’envie d’un achat ?

Les facteurs endogènes pour l’adoption de l’innovation du wc lavant

Ces facteurs sont les caractéristiques intrinsèques du produit, les valeurs qui vont influencer la vitesse de diffusion de l’innovation. Un marketing pertinent va devoir alors introduire le produit innovant sur le marché en présentant intelligemment les qualités et les caractéristiques techniques. L’avantage du wc japonais pour le consommateur français doit correspondre à sa perception que l’innovation est meilleure que le papier toilette. Cette perception est très liée aux besoins de chaque groupe de consommateurs lesquels vont pouvoir prendre en compte une nouvelle hygiène, l’abandon écologique du papier, un prestige social, etc…

Les valeurs et habitudes existantes influent beaucoup sur la rapidité d’adoption de l’innovation. Alors, le wc japonais doit représenter une adéquation entre les valeurs du consommateur et les nouvelles pratiques nécessaires à son utilisation. Aussi, l’innovation doit offrir une simplicité et une facilité d’utilisation pour amplifier sa diffusion. Ainsi, le wc japonais ne doit pas nécessiter une longue prise en main avec l’acquisition de compétences spécifiques. Les blocs wc électroniques à utiliser avec une tablette sont bien sur plus délicats à mettre en oeuvre qu’un rouleau de papier.

Difficultés de démonstration des qualités endogènes du wc japonais 

La possibilité d’essayer le wc japonais pourrait surement faciliter son appropriation par les usagers… mais il n’est pas évident de faire essayer une cuvette wc avec un bidet intégré ! Aussi, pour un sujet aussi intime, le nécessaire bouche à oreillette ne fonctionne pas pour diminuer l’incertitude sur les qualités du produits. Qui veut se vanter dans la rue de se laver l’anus avec un jet d’eau ? Le constat pratique des résultats est un facteur déterminant pour une parfaite diffusion du produit innovant. Mais qui veut montrer son anus pour prouver à autrui par des résultats visibles la réalité d’une meilleure hygiène due au wc japonais ?

Les facteurs exogènes pour une vente de wc japonais

Ces facteurs sont des éléments qui ne sont pas liés à l’innovation elle-même mais qui portent sur l’environnement dans lequel doit s’insérer le wc japonais. Ceux-ci peuvent fortement influencer la vitesse de diffusion de l’innovation nipponne. Ils sont une des fortes caractéristiques des produits équipés de haute technologie. La valeur de l’innovation va potentiellement augmenter avec le nombre d’utilisateurs du produit ou le nombre de services complémentaires disponibles pour le produit. C’est l’effet de réseau qui comprend deux externalités :
• les effets externes directes (le nombre d’utilisateur d’un produit augmente la valeur de celui-ci pour les autres utilisateurs à convaincre)
• les effets externes indirectes (le nombre de fonctions complémentaires augmentent la valeur de l’innovation, comme le téléchargement d’une application pour que le smartphone serve de télécommande au wc japonais)

La toilette jet d'eau japonaise dispose d'une douchette lavante.

Une possible diffusion des wc japonais en France ?

Si la valeur perçue de l’innovation du wc japonais par les utilisateurs français potentiels dépend de trop de facteurs compliqués, il n’est pas étonnant que la vitesse de diffusion de cette innovation soit extrêmement lente en France. Le décalage culturel entre le Japon est la France semble être trop important pour favoriser un mouvement déclencheur. A la base, c’est surement le standard éducatif qui manque aux français sur l’hygiène et la propreté, qualités tellement imprégnées dans la société japonaise du wc lavant.

La lente installation des wc japonais en France

La lente installation des wc japonais en France

Pourquoi une si difficile acceptation des wc japonais ?

Nombreux sont les voyageurs qui rentrent amoureux du Japon après y avoir effectué leur premier séjour touristique ou professionnel. Une nourriture exotique (sushi, ramen, yakitori), des volcans magnifiques, une urbanisation poussée, une culture fascinante, une population décalée, une incroyable modernité, etc…

Aussi tous les témoignages rapportent une expérience aux toilettes et un coup de coeur pour les wc japonais. Mais alors, pourquoi ceux-ci ont il tant de mal à pénétrer nos frontières, nos moeurs, nos logements pour laver nos fesses ?

Des sanitaires à la pointe de la technologie

Le wc japonais est un bijoux d’innovation technologique. Avec son bidet intégré diffusant un jet d’eau pour laver les zones intimes, sa ventilation pour sécher les fesses, son siège chauffant, sa lunette à ouverture automatique, il ne peut que réjouir son utilisateur. Pour le combler, sa version luxe peut proposer un eclarairage utile la nuit, une musique agréable pour la détente et l’intimité, un diffuseur de parfum pour couvrir les effluves du corps, et plus encore… 

Tout est personnalisable et contrôlé par des boutons électroniques sur un panneau latéral de la cuvette ou grâce à une télécommande, voir une tablette fixée au mur. Il existe même des commandes vocales à destination du handicap.

La dure réalité du retour au pays

Au Japon, ces toilettes high-tech sont présentes partout. Environ 80 % des foyers en sont équipés et en dehors du domicile les restaurants, gares, hôpitaux, etc… ne sont pas en reste pour offrir un excellent accueil aux clients et visiteurs. Malheureusement, chaque voyage prend fin un jour et il faut bien revenir chez soi où il faut se confronter à la réalité de nos sinistres sanitaires bloqués à l’ère du chiotte et du papier cul. Le voyageur reprend ses habitudes avec des larmes aux yeux, se dégoutant lui-même à reprendre des feuilles de papier en main pour « faire la vaisselle sans eau » de ses régions intimes et rester les fesses sales sous ses vêtements. 

Essayer un wc japonais, c’est l’adopter !

Celui ou celle qui a déjà invité un jet d’eau entre ses fesses a ressenti une sensation joyeuse, celle de la propreté. Et à partir de ce moment sa vie n’a plus jamais été la même ! Alors, les souvenirs de l’eau chaude qui permet de redevenir propre vont désormais hanter l’ex touriste qui va se questionner sévèrement : Pourquoi ne pouvons-nous pas aussi fabriquer des toilettes de haute technologie en France ?  Où puis je trouver un tel sanitaire pour en installer un chez moi ? Combien coute un wc japonais en France ?

Des fabricants essentiellement japonais

La plupart des toilettes japonaises vendues au Japon sont fabriquées par la société appelée Toto, laquelle a lancé la révolution des toilettes de haute technologie en 1980 avec son désormais célèbre Washlet. A l’époque, c’était un simple abattant équipé d’un dispositif externe capable de produire une eau sous pression délivrée sous les fesses de l’utilisateur par une buse rétractable. Depuis lors, les fabricants japonais innovent dans le design et ajoutent sans cesse de nouvelles fonctions à leurs produits pour tenter de plaire l’international et percer des marchés étrangers complètement vierges.

Des ventes qui ne décollent pas

Le Washlet de Toto est en vente aux USA depuis 1990, sans avoir jamais réellement décollé. Les produits de la marque se cantonnent principalement à une classe sociale supérieure, dans certains hôtels haut de gamme, dans des salons et bien sur dans des restaurants japonais. Cela reste confidentiel et proche d’un marché de niche. C’est un contraste saisissant avec l’impression positive que les américains ont pourtant des wc japonais lors de leurs voyages au Japon.

Une lente diffusion technologique

Les économistes analysent souvent le pourquoi et le comment de la propagation d’une technologie d’un endroit à l’autre de la planète. C’est ce qu’ils nomment la « diffusion de la technologie ». Ainsi, une étude de référence a examiné la propagation de 20 technologies dans 160 pays au cours des 140 dernières années. Le résultat démontre que la distance géographique ralentit considérablement la propagation de nouveaux produits. Et c’est en correspondance avec le modèle visible actuellement des toilettes de haute technologie. Ainsi, on peut remarquer que les toilettes japonaises se sont principalement répandues dans les pays voisins du Japon, c’est à dire la périphérie asiatique avec principalement la Chine et la Corée du sud. 

Toutefois ce constat est assez troublant du fait que la vitesse de dispersion de la technologie s’est considérablement accélérée depuis des dizaines d’années avec des moyens de transport de plus en plus rapides. Ainsi, une autre étude a révélé que la propagation des technologies développées après 1925 a été trois fois plus rapide que la propagation de celles développées avant 1925. Mais alors pourquoi le wc japonais existant depuis plusieurs décennies déjà au Japon, peine t il autant pour pénétrer le marché américain situé à quelques heures de vol. 

On comprend donc qu’il existe d’autres facteurs qui font qu’une technologie ne se diffuse jamais dans un pays donné, même si elle est supérieure aux technologies existantes. En fin de compte, il est logique de concevoir que le plus grand obstacle à la révolution des wc japonais ailleurs qu’au Japon et en Asie n’est probablement pas la distance mais tout simplement les énormes différences culturelles.

Une naissance dans un pays idéal ?

Comme il faut un climat particulier pour la culture du thé ou du riz, il peut aussi en être de même pour le lieu de culture et d’épanouissement du wc lavant. Des conditions favorables ont fait qu’il a été adopté tout de suite par une population singulière du globe pour être communément désigné désormais sur la planète comme le wc japonais, le wc des japonais. 

Il est vrai qu’au Japon plus qu’ailleurs le bain est d’une grande importance. L’hygiène et la propreté sont des fondamentaux dans l’éducation des enfants qui conservent ces acquis durant toute leur vie d’adulte. Ce pays respire d’ailleurs la propreté. Les rues et les métros sont impeccables. Dés l’arrivée dans un restaurant, le personnel distribue immédiatement une serviette chaude et humide afin que le client puisse avoir les mains propres avant de se restaurer. Les toilettes publiques sont elles même d’une incroyable propreté. C’est très différent de l’Europe ou des Etats Unis. Ceci expliquant surement cela…

Des moeurs incompatibles avec le wc japonais ?

Alors que les nouvelles générations de toilettes lavantes proposent des chasses d’eau cycloniques, des ultraviolets pour tuer les bactéries, des cuvettes en dioxyde de titane, des fonctions connectées, etc… l’occident en reste à sa cuvette traditionnelle qui n’a jamais réellement évolué depuis le début du siècle dernier si ce n’est de par sa forme. Si seul un voyage au Japon peut amener à faire réfléchir et avoir envie d’acquérir un washlet, cela signifie peut être que nous ne sommes pas encore réellement prêts. 

Pour amener les français à adopter un wc japonais, il faudrait tout d’abord commencer par éduquer les enfants sur le modèle de l’hygiène nipponne. Puis 15 à 20 ans plus tard, investir dans d’énormes campagnes de marketing pour diriger le grand public sur des modèles basiques assez bon marchés. D’ici là, les wc japonais seront entrés dans une sorte science fiction au Japon. 

L’intérêt soudain du monde pour les wc japonais

L’intérêt soudain du monde pour les wc japonais

La subite ouverture sur l’intérêt du wc japonais

Le wc japonais, qui offre basiquement l’intégration d’un bidet sur une cuvette de sanitaire, semble devoir confiner son destin au seul Japon, voir juste à sa proche périphérie asiatique. Il y a un sentiment d’échec pour l’étranger tant les ventes restent encore confidentielles malgré des décennies d’effort de la part d’entreprises nipponnes qui rêvent de conquérir le monde. Cependant depuis quelques mois, les ventes se réchauffent surtout aux USA. Mais pourquoi un changement de paradigme aussi soudain ?

Un sanitaire indispensable au Japon

Devenu une norme acceptée par toute une population, le wc japonais s’est durablement installé dans l’archipel. Ces sanitaires ont été plébiscités par l’ensemble d’un pays soucieux de son hygiène depuis que les premiers modèles ont été lancés par Toto dans les années 80. Désormais, ils font partis de la normalité dans les foyers, les entreprises, les restaurants, les hôpitaux et même dans les toilettes publiques des rues, des métros, des gares et des aéroports.

Ainsi, pour accueillir et mieux prévenir les étrangers, des messages de bienvenue avertissent à l’arrivée dans les aéroports que les toilettes high tech sont normales ici et qu’elles peuvent surprendre car certaines ont des abattants qui se soulèvent automatiquement à leur approche grâce à des capteurs de présence. 

Des jeux olympiques révélateurs

Les jeux olympiques de Tokyo ont eu lieu en 2021 en pleine pandémie. Ce fût l’occasion pour de nombreux étrangers de découvrir un mode vie aux antipodes du leur. Ainsi, il est toujours étonnant d’observer la réaction des étrangers se rendant pour la première fois de leur vie au Japon. Ils ne peuvent que s’extasier devant la technologie du wc japonais présente quasiment partout. Découvrant et utilisant un siège de toilette japonaise dans leur logement, ils sont tous surpris par l’eau sortant d’une petite buse sous le siège de l’abattant. D’ailleurs, les publications de certains athlètes sur des réseaux sociaux comme Tweeter sont symptomatiques d’un choc culturel. C’est encore plus vrai pour les femmes qui ont pu goûter à un confort jamais connu, notamment par l’utilisation d’une musique couvrant les sons de leur miction dans les toilettes publiques.

Un patrimoine japonais

Alors, il n’est presque pas surprenant qu’en 2012, le Washlet (nom générique du wc japonais au Japon) a été reconnu patrimoine du génie mécanique par la Société japonaise des ingénieurs en mécanique. En effet, cette société a voulu assurer la préservation historique de ces sanitaires très particuliers pour les générations futures. Cela aurait pu et dû être le cas en France pour son célèbre bidet national tellement cette invention qui a fait le tour du monde a révolutionné l’hygiène intime. Et surtout parce que les français, qui l’ont supprimé de leur logement, ont aussi quasiment oublié son rôle hygiénique. 

Un marché étranger très faible

L’exemple de Toto est passionnant à étudier. Il est en effet le leader historique du wc japonais avec sa marque déposée « Washlet ». Sur le territoire japonais, ses ventes de wc lavants sont passées d’une pénétration du marché de 14% en 1992 à 80,2% en 2020. Cependant, l’ensemble des fabricants japonais ont eu moins de succès à l’étranger. Ainsi, aux États-Unis et en Chine, les principaux marchés cibles, les taux de pénétration oscillent respectivement autour de 10 % et 5 %.

Pourtant, il est plus qu’étonnant de savoir que la cuvette lavante originale était à l’origine un dispositif médical fabriqué aux États-Unis à destination des personnes souffrant d’hémorroïdes. C’est le prédécesseur de Toto, la Toyo Toki Compagnie qui a commencé à importer ces cuvettes vers le Japon dans les années 1960, pour finalement passer à une production japonaise. Et c’est ainsi que le premier Washlet fut sorti au Japon en 1980 pour y connaitre un succès phénoménal. Depuis, les fonctionnalités embarquées dans ces toilettes n’ont cessé d’augmenter avec le contrôle de la température de l’eau, le contrôle de l’angle de pulvérisation, un système de séchage, l’ouverture automatique des abattants de toilette, etc…

Une incompréhension hors du japon

Mais pourquoi cette innovation extraordinaire qui lave et sèche les fesses japonaises n’est elle pas acceptée à l’étranger, surtout aux USA où est né ce concept ? Bien sur, il n’y a pas une mais plusieurs raisons qui expliquent qu’hors du Japon, les gens ne pensent pas à s’équiper de wc lavants. On évoque souvent des différences culturelles, mais il émerge toutefois deux hypothèses plus rationnelles qui vérifient l’absence de wc japonais à trouver et à acheter facilement ailleurs qu’au Japon :
– le blocage des fabricants de papier toilette qui se refusent à voir leur ventes s’effondrer
– des fabricants locaux défendants leurs sanitaires traditionnels et rejetant une concurrence

Une étrange augmentation des ventes

 Pour prendre l’exemple des USA, quelque chose d’inhabituel s’est produit sur le marché américain en 2020. Ainsi, le volume des ventes de Toto a augmenté de 80 % par rapport à l’exercice précédent ! Le président de l’entreprise s’en est bien sur félicité estimant que ses Washlets ont « enfin atteint le début de la popularité ». En, effet, il faut toujours une masse critique pour débuter un mouvement. Mais pourquoi, les ventes de washlet se sont elles subitement envolées en quelques mois ?

Une cause inattendue

Pour le marché américain, c’est la grave pénurie de papier causée par la pandémie de COVID-19 qui a entrainé cette hausse des ventes. Les confinements, les fermetures de commerce et autres mesures du printemps 2020 ont sévèrement empêché les populations de sortir et il y a eu une ruée généralisée pour acheter des produits de nécessités quotidiennes. Ainsi, le papier toilette a finit par disparaitre des rayons des supermarchés. C’est ici que le Washlet a commencé à devenir la solution de substitution. Les acheteurs imprévus découvrants que le wc lavant supprime le besoin en papier et est hygiénique.

Malgré le confinement, immédiatement disponible à la vente sur des sites marchands ou sur des plateformes comme Amazon, une certaine clientèle s’est résolue à passer à l’acte d’achat pour enfin s’équiper d’un wc lavant. Aussi, les critiques positives en ligne des nouveaux acheteurs ont vanté la facilité d’utilisation des wc japonais ce qui a entrainé d’autres achats avec un effet boule de neige.

Le miracle d’une pénurie de papier toilette 

Conséquence cocasse et indirecte de la pandémie au covid 19, le papier toilette est devenu rare aussi dans certains pays du fait des difficultés liées aux transports maritimes lors des confinements successifs et du ralentissement des échanges commerciaux. Après, vaccination aidant, une reprise économique s’est engagée en 2021 avec un envol soutenu d’une demande mondiale dans tous les domaines dont le papier toilette. Il s’en est suivi une imprévisible pénurie de rouleaux wc, l’offre ne pouvant soutenir la demande pour recompléter des stocks de matières premières chez les fabricants et de produits finis dans les pays importateurs, les bateaux de transport maritime ne pouvant être sur tous les fronts.

Logiquement, privé de leur PQ, certains consommateurs ont alors dû trouver d’autres solutions pour leur propreté comme un passage sous la douche pour palier à cette pénurie. En conséquence, beaucoup ont commencé une réflexion sur l’essuyage au papier pour envisager l’achat d’un wc japonais immédiatement disponible sur le marché, refusant de subir le mouvement des pénuries des confinements de 2020.

Une opportunité incroyable

 Il n’y a pas plus belle opportunité pour populariser le wc japonais que de confronter les gens à se laver les fesses en raison d’une pénurie de papier toilette. On oblige bien les gens à se vacciner. Alors pourquoi ne pas les obliger à se laver les fesses en leur supprimant leur papier toilette ? Une pénurie controlée semble nécessaire à une prise de conscience contre ce fléau écologique qu’est le papier et son absurdité hygiénique. Le développement du wc japonais passe par le sevrage des populations à leur rouleau quotidien.

Une révolution des moeurs

Le leader mondial Toto veut continuer à surfer sur cet engouement récent dû à la crise sanitaire dans le monde et particulièrement aux USA et en Chine, les deux marchés étrangers les plus importants. La société a pour objectif d’augmenter ses ventes d’environ 20 % au cours de l’exercice 2023 par rapport à 2020. C’est le moment ou jamais de se développer sur les marchés étrangers.

Une stratégie d’adaptation pour l’étranger

Les fabricants nippons ont bien évidemment déjà conquis leur pays. La conquête de l’Asie est en cours, notamment avec la Chine, le modèle que représente le Japon agissant comme un effet de mimétisme chez les populations asiatiques. Pour le reste du monde, culturellement très éloigné, la situation est beaucoup plus complexe, le wc japonais peinant à se développer. Se laver les fesses reste encore une habitude très marginale. Alors, pour conquérir un marché plus important, les entreprises japonaises réfléchissent aussi à de nouvelles stratégies. 

La toilette lavante japonaise est un wc laveur

Destination santé pour le wc japonais

Sortir le wc japonais de son image unique de toilette lavante en est une. Le sanitaire aurait vocation à devenir un outil multifonctions à destination du bien être et de la santé. Ce serait une nouvelle révolution en intégrant par exemple les technologies de l’information et de la communication pour offrir un service de gestion de la santé à l’occasion d’un passage sur le trône. 

Ces nouveaux sanitaires pourraient ainsi faire des analyses d’urine et d’excréments  vérifier le pouls, etc… alors que l’utilisateur est assis sur sa cuvette à se faire masser la région anale par un jet d’eau chaude dans une ambiance musicale à son gout. Les données seraient ensuite analysées par l’ordinateur de bord ou envoyées via des applications au médecin traitant assurant le suivi régulier. En cas de probleme de santé, une alerte serait alors émise. A 20 ans ça peut faire rire, mais pas à 90 ou l’intérêt devient évident, de même que lors d’une grossesse à risque, un cancer, etc…
Le wc japonais né en 1980 va continuer àétonner le monde.

Toilettes japonaises vibrantes pour les fesses

Toilettes japonaises vibrantes pour les fesses

Toilettes japonaises & vibrations des fesses

Nul doute que cela existera un jour, mais cet article ne parlera pas d’un sex toy intégré à un sanitaire nippon. Alors, asseyez vous sur votre cuvette, dont la nationalité importe peu, tellement la nouveauté va vous surprendre ! La toilette japonaise est maintenant capable d’une nouvelle prouesse technologique. Elle peut faire vibrer les fesses de celui qui l’utilise !

Des fonctions déjà nombreuses

Les toilettes japonaises sont très connues de par le monde pour pouvoir laver et sécher le postérieur de son utilisateur après que celui-ci se soit soulagé de ses besoins naturels. Aussi, beaucoup d’entres elles possèdent des fonctions annexes offrant un confort durant la miction ou la défécation. Ainsi, musique d’ambiance pour couvrir les bruits intimes, chauffage du siège pour ne pas prendre froid, diffuseur de parfum pour les narines délicates, rendent le moment sur le trône digne d’un statut royal. Alors, faire vibrer les fesses de la personne qui défèque dans la cuvette wc est une fonction qui va surement faire sensation.

Le wc japonais imite la montre high-tech

On connaissait certaines fonctions des montres intelligentes dites aussi connectées capables de mesurer le rythme cardiaque ou la pression artérielle de leur porteur afin de délivrer de précieux renseignements tant à leur propriétaire qu’à un éventuel service médical à distance. A prime abord, cela peut paraitre futile, mais ces informations peuvent être très utiles pour des personnes malades ou âgées lesquelles sont à surveiller de prés. Désormais, les toilettes japonaises peuvent aussi être à l’écoute de vos fesses. Prenez place sur votre wc pour profiter de cette technologie !

Pourquoi se faire vibrer les fesses sur une toilette japonaise ?

Les vibrations produites par l’abattant permettent de faire des mesures précises sur le corps afin d’analyser un éventuel niveau de fatigue. Mais pourquoi sur une toilette ? Et bien, c’est pour pouvoir profiter de ce moment d’intimité où chacun doit se dénuder les fesses. Les capteurs peuvent ainsi accéder à une grande surface de peau nue sans l’interférence d’un vêtement pour mesurer la fluctuation des battements cardiaques et analyser le système nerveux. 

Comment ça marche ?

Des capteurs vibrants intégrés à l’abattant envoient des vibrations à travers le corps pour percevoir les fluctuations du pouls. En fonction des retours, le sanitaire peut déduire un niveau de fatigue. Les commandes de cette fonction, se trouvent sur un panneau digital spécifique. Pour commencer, il suffit de sélectionner une tranche d’âge et de déterminer un niveau de fatigue ressenti : fatigué, peu fatigué ou non fatigué. Ensuite, le processus commence lors d’une analyse de 60 secondes pendant laquelle l’utilisateur reste sagement assis. A l’issue, la toilette japonaise délivre une information sur son panneau.

Par exemple, elle peut afficher ce résultat :
« Vous ne vous sentez pas fatigué mais la mesure de fatigue montre un peu de fatigue »
« Dans un état de fatigue – Tension du système nerveux sympathique en augmentation – Activité du système nerveux parasympathique en diminution. »

Hygiène aux toilettes avec l’utilisation d’un wc japonais lavant. Exemple d’un sanitaire au Japon !

Quel intérêt de vibrer sur un wc ?

Il n’est pas toujours évident de se rendre compte de son état de fatigue lorsque l’on est pris dans une action. En plus, il suffit d’être sous l’effet d’une émotion, en manque de sommeil, sous l’effet d’un café et de sa caféine, d’un verre de vin et de son alcool, pour que la perception de la fatigue soit faible ou nulle. C’est très souvent le cas des conducteurs qui peuvent s’endormir sur le long trajet d’une autoroute, sans même s’en rendre compte.

En effet, conduire pendant de longues heures sur une autoroute rectiligne est souvent une expérience fatigante et peu de gens sont capables de se juger fatigués par eux mêmes. C’est la raison pour laquelle les accidents sur autoroute sont très nombreux chaque année.

Des toilettes vibrantes sur une aire d’autoroute japonaise

Ce joyau de technologie équipe ainsi une aire de repos d’autoroute dans la préfecture de Kanagawa au Japon. Celle-ci semble être déjà connue comme l’une des meilleures aires de repos d’autoroute au monde, selon des critiques de TripAdvisor. De plus, cette halte routière située à 45’ de Tokyo est très populaire, l’un de ses magasins détenant le record du monde Guinness des petits pains sucrés les vendus en 48 heures. Alors, pour conserver son titre, la « Ebina Service Area » a investi pour ses usagers afin de leurs offrir le top des toilettes japonaises et leurs garantir la sécurité sur le réseau autoroutier.

Chaque conducteur faisant une pause pipi peut en profiter pour s’assoir et se faire vibrer le derrière afin de mesurer son état de fatigue invisible et éveiller ses sens endormis. C’est surement une expérience surréaliste vue de France mais ce type de toilette peut donner des conseils et des informations sur la fatigue du conducteur pour lui éviter un drame routier.  

Faire une pause toilette japonaise

Dans les véhicules récents, les systèmes de navigation envoient des annonces rappelant aux conducteurs de faire une pause toutes les deux heures environ. Cependant, il n’est pas toujours facile de juger à quel point notre corps est vraiment fatigué… jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Et si la solution était de se faire vibrer les fesses sur un wc japonais ?

Des applications aux vibrations japonaises ?

Le moment toilette peut devenir une pause détente ? Pourquoi faire vite ? Pourquoi ne pas profiter de ce moment de solitude pour se faire laver et sécher puis pour se détendre et se faire analyser les fesses. Si Le wc japonais n’a pas encore une vocation de psychanalyste, il peut tout de même rendre des services de santé. En dehors d’une autoroute, au bureau ou chez soi, en savoir un peu plus sur son stress et sa fatigue peut avertir et faire prendre conscience de devoir ralentir le rythme pour réorienter sa journée. 

La zénitude aux toilettes ?

Les toilettes peuvent devenir le lieu des bonnes vibrations. Il faut oublier d’aller chier dans un endroit tristounet puis de se torcher le cul avec ses doigts dans du papier. Aller au petit coin en adoptant une posture sereine pour se délivrer d’une commission naturelle, obtenir un service hygiénique de qualité sur une cuvette de wc japonais attrayante, profiter de l’intelligence embarqué du sanitaire pour un contrôle de santé, ressortir frais, reposé et serein… bienvenue sur une toilette japonaise.

La nouveauté des toilettes transparentes

La nouveauté des toilettes transparentes

Des toilettes transparentes au Japon

De nouvelles toilettes publiques, assurément non conventionnelles, suscitent beaucoup d’intrigues depuis leurs installations dans la capitale japonaise. En effet, elles sont transparentes et laissent voir l’intérieur depuis l’extérieur… jusqu’au moment ou un utilisateur qui a décidé de les utiliser actionne le verrou de la porte vitrée.

Pourquoi une telle transparence ?

Vu du Japon, les toilettes publiques du monde entier ont la réputation d’être sombres, sales et dangereuses. Même si au Japon, les usagers respectent ces lieux d’aisance, même si ceux-ci restent propres, même si l’insécurité y est très faible, Tokyo a récemment installé de nouveaux modèles de toilettes dans 2 parcs publics de la ville pour répondre aux préoccupations de ces citoyens.

Ces toilettes en « verre intelligent », sont dûes à Shigeru Ban, un architecte lauréat du prix Pritzker, qui a créé des cabines colorées afin de dissiper les craintes concernant la sécurité et l’hygiène. De cette façon, la transparence permet à ceux qui ont besoin de les utiliser de vérifier la propreté et la sécurité des lieux sans avoir à ouvrir une porte, à rentrer à l’intérieur et à toucher à quoi que ce soit.
A noter que ces verres intelligents qui changent leur opacité ne sont pas une nouveauté, étant déjà utilisés pour des bureaux afin d’assurer l’intimité occasionnelle. Toutefois, en faire usage pour des wc publics est aussi inattendu que révolutionnaire.

La transparence devient un critère important de bonne accessibilité, permettant aux passants d’observer la propreté des toilettes avant de décider de les utiliser, de vérifier instantanément la présence de chaises bébés ou d’un espace pour les fauteuils roulants.

Une opportunité d’installation

Ces nouvelles toilettes ont été installées dans la capitale japonaise pour coïncider avec une campagne nationale qui souhaite éliminer progressivement les anciens modèles de wc publics. Elles ont aussi pour but de servir de vitrine technologique pour Tokyo à l’occasion de l’accueil des Jeux olympiques d’été. Ces toilettes design doivent montrer au monde que non seulement le Japon est l’un des endroits les plus propres de la planète, mais qu’il est également leader pour le design, la fonctionnalité et l’accessibilité des lieux d’aisance dans le domaine public.

Transformer des toilettes en attraction touristique est un tour de force. Installées dans le cadre verdoyant d’un parc de Shibuya, les lieux d’aisance high tech ne passent pas inaperçus avec leurs couleurs fruitées : citron, mangue, pastèque, violette.

Les anciennes toilettes japonaises sont progressivement retirées

Les vieilles toilettes japonaises publiques n’ont rien à voir avec le moderne concept du wc lavant. Ce sont des toilettes de style squat qui ressemblent à leurs homologues turques. Le grand inconvénient de ce type d’installation est que son état d’hygiène devient moins performant au fur et à mesure que la journée avance, victime du nombre d’utilisateurs… surtout lorsque ceux-ci sont des étrangers ! C’est à elles que s’adressent la politique ambitieuse de renouvellement de style.

En effet, les autres toilettes publiques situées dans les gares, dans les métros, à proximité des grands magasins sont plus souvent d’un style occidental avec une cuvette permettant la position assise. Elles n’ont pas besoin d’être modernisées. Ainsi, il n’est pas rare de trouver dans ces lieux, des wc lavant électroniques équipés d’un bidet ainsi que d’une musique d’intimité.

Les toilettes japonaises restent une référence

Le Japon est déjà célèbre dans le monde entier pour la propreté irréprochable de sa population et ses wc lavants. De plus, à l’ère du coronavirus Covid-19, l’ensemble du pays fait un effort supplémentaire pour nettoyer les lieux publics afin de combattre la transmission du virus. Alors, il ne faut pas s’étonner que les toilettes publiques japonaises se modernisent à l’extrême.

Cette nouvelle génération de toilettes publiques fait aussi office d’œuvre d’art publique étant conçues par des designers. Elles apparaissent de loin comme des cabines joyeuses et lumineuses et intriguent par leur inhabituelle transparence lorsqu’elles sont inoccupées. Mais aucune inquiétude à y baisser ses sous vêtements ; les parois vitrées deviennent automatiquement opaques lorsque la porte de la cabine est fermée.

C’est un avertissement audacieux pour Tokyo qui démontrent encore au reste du monde la propreté de ses espaces publics. La question que l’on peut se poser est si ce concept non conventionnel, idéal pour le Japon et sa population bien éduquée avec un haut niveau de conscience civique, peut s’implanter dans d’autres pays notamment en France et à Paris. Les français seraient ils aptes à l’utilisation de toilettes japonaises transparentes ?

Grâce au wc lavant, les fesses japonaises sont les plus propres au monde

Grâce au wc lavant, les fesses japonaises sont les plus propres au monde

Des fesses propres grâce au wc lavant

L’hygiène est une composante de la culture du Japon qui est le pays où se sont popularisées les toilettes à bidet. Les japonais ont compris depuis longtemps que l’hygiène des fesses doit être une priorité quotidienne, au meme titre que celle des mains. Ainsi, les fesses japonaises sont les plus propres du monde depuis que le Japon a adopté le wc lavant !

Vos fesses méritent une hygiène parfaite !

L’hygiène des fesses est très importante pour garder un corps propre et ainsi conserver le respect de soi toute la journée. Une bonne hygiène permet de préserver une parfaite santé et aussi de pouvoir révéler sa beauté en permanence. Au pays du wc japonais et des toilettes lavantes, les fesses japonaises disposent d’un jet d’eau hygiénique. Ainsi, avec l’intégration d’un bidet au wc, le lavage des régions anales et uro-génitales est une action rapide et très hygiénique.

Un jet d’eau pour des fesses propres

Pour parler de l’hygiène des fesses, quoi de mieux que de montrer des Seioubo. En effet, il existe au Japon une très populaire pâtisserie qui dévoile des formes très suggestives. Le seioubo est une pâte de haricots rouges (azuki) sucrée utilisée dans la plupart des pâtisseries traditionnelles et sculptée en forme de pêche. 

Etre jolie et propre ne doit pas être uniquement un privilège accordé aux pâtisseries japonaises. Vous ressentez le besoin d’une meilleure hygiène intime ? Vous voulez vous préoccuper de votre hygiène corporelle et conserver une peau de pêche ? Adoptez le jet d’eau intime d’un wc japonais lors de vos passages sur votre cuvette de toilette !

Au Japon, une jolie peau n’est pas seulement réservée aux seuls seioubo ! Avec une douchette, l’intégralité du corps peut ainsi rester propre grâce au jet d’eau qui assure un nettoyage optimal des zones les plus intimes et difficiles d’accès. Les fesses japonaises conservent leur beauté et sont présentables toute la journée.
L’hygiène intime des fesses est désormais accessible en France pour un tarif abordable. Un kit ou abattant à installer sur la cuvette du sanitaire, ou bien un nouveau bloc wc à poser, permettent d’utiliser un jet d’eau lavant qui garanti une réelle propreté et qui supprime l’usage inutile du papier toilette ainsi que le contact des doigts avec les zones souillées.

Chacun connait les désagréments d’un passage sur le trône et de devoir supporter un état d’hygiène sommaire dû à un simple essuyage avec du papier. Un jet d’eau, ça change la vie ! C’est la garantie de jolies fesses pour un nouveau confort au quotidien. Conserver des fesses propres, c’est garder une haute estime de soi et un grand respect des autres. Un wc à bidet offre une réelle hygiène intime et permet à l’intégralité du corps de rester propre toute la journée. Une solution simple et pratique existe pour abandonner l’usage du papier wc !

Des fesses propres et bien habillées !

Un peu d’humour pour démontrer l’importance de l’hygiène intime après être passé sur le trône. Tout le monde possède une paire de fesses et bien que celles-ci soient rarement exposées à la vue d’autrui, il est primordial de leur conserver une attention de propreté quotidienne.

Des fesses propres et bien culottées… c’est en Chine ! En effet, dans une partie de l’Empire du Milieu, pour la Saint Valentin chinoise, les pèches sont culottées. Un vendeur de fruits a eu l’idée amusante d’imaginer vendre ses pêches avec des petites culottes en dentelles. Il faut dire que les fruits du pêcher possèdent des formes généreuses laissant l’imaginaire faire son travail.

Ils sont vendus dans de belles boîtes de neuf pêches sous le jolie nom de « Quand la pêche est mûre ». Il faut signaler quand même que ces fruits proviennent de la ville de Wuxi, célèbre pour sa grande industrie de lingerie. C’est aussi là que se déroule le Qixi Festival ayant pour thème le romantisme. Les pêches sont délicieuses quand elles sont bien nettoyées et bien présentées. Offrir un jolie fruit bien propre et bien emballé dans une culotte sexy… est ce le nouveau romantisme à la chinoise ?

Un wc à bidet pour garder des fesses propres

Avec le bidet incorporé d’une toilette japonaise lavante, les fruits du corps peuvent être très propres et aussi être bien emballés dans de beaux sous vêtements. Seul un wc japonais avec douchette incorporée peut promettre des fesses propres dont la bonne hygiène ne viendra briser aucune romance.

Cela ne veut pas dire qu’il soit de bon gout d’offrir une toilette à douchette pour la Saint Valentin. Un tel cadeau, pour des fesses propres, s’installe dans un contexte plus favorable. Hygiènale propose des abattants et des kits adaptables sur des toilettes standards pour les convertir en wc japonais avec douchette intégrée, ou encore des monoblocs très modernes.

Avec un jet d’eau à votre disposition, votre toilette vous assure des fesses propres toute la journée. Grâce à son bidet intégré délivrant un jet d’eau, le wc lavant procure une hygiène intime optimale directement sur la cuvette du sanitaire.

Comment conserver des fesses propres ?

Garder les fesses propres tout au long de la journée n’est pas une mission impossible. En effet, le Japon a généralisé un système unique au monde : la toilette japonaise. Le wc japonais est équipée d’un bidet intégré qui diffuse un jet d’eau lavant les zones anales et/ou uro-génitales. Equipé d’un tel accessoire hygiénique, il est extrêmement pratique et facile de quitter son wc les fesses propres jusqu’à la prochaine visite de son petit coin.

Plus besoin d’utiliser du papier wc et de faire appel à ses doigts ! La toilette japonaise se charge de tout automatiquement. La main autrefois dévolue à nettoyer les zones souillées ne sert plus qu’à actionner une douchette intime délivrant un petit jet d’eau garantissant au corps de garder les fesses propres. Hygiènale vous permet d’acquérir un tel sanitaire avec de multiples solutions suivant le budget de chacun.

Une japonaise doit garder ses fesses propres !

« Quand un singe veut monter dans un arbre, il doit garder le cul propre ». Ce dicton africain plein de bon sens est appliqué avec encore plus de bon sens au Japon ! En effet, une japonaise sans culotte est une femme très soucieuse de son hygiène intime.

Au Japon, où les moeurs sont très nipponnes et très différentes du mode de vie occidental, il est courant pour les jeunes filles de vendre leurs culottes ou bien de s’afficher dans des tenues assez excentriques. Pour vivre ainsi, il faut prendre les meilleurs précautions lors d’un passage aux toilettes. Ainsi, pour vivre les fesses en liberté, une hygiène intime irréprochable s’impose.

En effet, il n’est pas concevable de dévoiler son intimité sans s’être au préalable assuré des règles élémentaires de politesse hygiénique indispensables pour évoluer dans la bonne société japonaise. 

Comment conserver une hygiène optimale ?

Les japonaises possèdent un secret ! La toilette à jet d’eau lavant apporte donc la propreté nécessaire au mode de vie nippon.  En effet, pour pouvoir adopter leur style de vie, elle utilise une toilette lavante. Ce type de sanitaire est un wc capable de délivrer un jet d’eau nettoyant. Les wc japonais peuvent tout permettre !

Une douchette intime à disposition permanente procure une formidable hygiène intime pour un confort de vie total pour soi même et son entourage. Un kit, un abattant, un bloc wc japonais fournit une douchette intime à son utilisateur. Ce concept est la porte ouverte à cette hygiène tant appréciée par la population japonaise.