06 02 17 62 19 Whatsapp - N°siret: 74985958300025 RCS Brest hygienale@sfr.fr
Les idées qui dénigrent le bidet

Les idées qui dénigrent le bidet

Des idées reçues qui sortent le bidet de logements

Chacun a pu remarquer la disparition ou l’absence du bidet dans la grande majorité des logements.
Les générations qui ont connu l’usage de ce sanitaire se souviennent encore du passage systématique, après avoir déféqué, sur ce désormais monument d’histoire de France alors que les plus jeunes générations ne savent même plus ce que c’est et se demandent :

  • « qu’est-ce qu’un bidet ? »
  • « à quoi sert un bidet ? »
  • « comment se servir d’un bidet ? »

Que ce sanitaire ait été retiré volontairement d’une habitation à rénover ou bien qu’il n’ait pas été désiré à la conception d’un logement neuf, il existe bien sur des freins psychologiques importants dans la population française.

Il faut se comparer pour cela à l’Italie et à l’Espagne qui conservent l’usage de ce sanitaire. Nos voisins espagnols et italiens seraient ils plus propres que les français ?
Ils existent bien sur des raisons idéologiques à cette différence entre nos pays. Un tel dénigrement est irrationnel, surtout dans le pays qui a popularisé cette invention au point d’en inspirer ses proches voisins. Avec le temps, les français se sont forgés une opinion négative et ont fini par oublier leur bidet au point de le plonger dans l’oubli.

La psychologie du bidet

Etudions des raisons qui pourraient expliquer ce rejet du bidet :

Une histoire de mode

L’évolution technologique du papier toilette qui a gagné en confort d’utilisation (souplesse, douceur, odeur) et l’évolution tarifaire des rouleaux produits en masse offrant un prix d’achat relativement faible ont rendu acceptable et abordable un mode d’hygiène réalisé uniquement par un essuyage à sec. De plus, les publicités agressives des industriels ventant la modernité ont convaincu les français de rentrer dans une nouvelle ère.

Un papier toilette plus pratique à utiliser

Oui, pour utiliser un bidet, cela prend un peu de temps. Il faut se lever de sa cuvette de wc et aller s’assoir sur ce second sanitaire. Puis faire couler l’eau, utiliser du savon, se mouiller les mains pour se laver les fesses. Aussi, il faut se lever et prendre une serviette pour s’essuyer les fesses. Encore, il faut laver l’intérieur du bidet pour le rendre propre à l’utilisateur suivant et éviter ainsi les fameuses raclures de bidet. Et pour finir, il faut se laver les mains !
Alors oui, une véritable hygiène intime prend du temps.
Le papier peut alors se concevoir comme étant plus simple, facile et rapide… et donc plus pratique que le bidet, pour l’homme et la femme modernes et pressés, lesquels doivent cependant accepter une hygiène minimaliste.

Tous en choeur ?

Souvenons nous aussi de la chanson de l’humoriste Lagaff qui faisait en musique une parodie du bidet.
« Hé hé, hé qu’il est laid, qu’il est laid le bidet
Le bidet, il est laid, il est laid le bidet »
Cette chanson a inondé les radios durant des mois jusqu’à faire danser les foules dans les discothèques ! Elle est symptomatique d’un rejet national d’un sanitaire pourtant à l’origine d’une révolution hygiénique. Un simple humoriste a pu imprimer dans l’imaginaire collectif la laideur du bidet…

Le gain de place ?

Le bidet rendu laid, étrange, peu pratique a subitement pris beaucoup de place. Alors, pourquoi s’encombrer d’un tel sanitaire tandis que le papier toilette peut faciliter l’existence. Surement que chaque propriétaire a un jour pensé de la sorte. D’autant plus qu’avec une certaine crise du logement, l’habitat n’a fait que réduire sa taille depuis les années 70.

Un coût trop élevé ?

Pour une construction neuve, l’achat d’un bidet ainsi que sa pose serait-ils prohibitifs ? Assurément, non !
Le cout d’un bidet est de moins de 100€. Le fournisseur de sanitaire peut même faire une offre spéciale concernant la vente en plus de celle d’un wc.
Si celui ci est posé par le plombier en même temps que le WC et surtout juste à coté, le cout de la pose est vraiment minime.
Aussi, le bidet dispense de l’achat de papier toilette à vie… et cela représente avec le temps une économie importante surtout pour une famille nombreuse.

Un essuyage aussi hygiénique qu’un lavage ?

Le papier toilette n’a d’hygiénique que l’adjectif qu’il porte. Seule l’eau à le pouvoir de laver. Les industriels à coups de marketing et de publicités ont réussi à faire croire à la population une chose incroyable : se frotter une partie sale du corps avec des feuilles de papier est un acte d’hygiène similaire à un passage sur un bidet.

Un usage réservé aux femmes ?

Les femmes ont logiquement des besoins en hygiène intime supérieurs aux hommes. De ce fait, beaucoup d’hommes se plaisent à croire que l’usage du bidet est réservé uniquement à l’hygiène féminine. Si le bidet apporte effectivement un confort évident à l’intimité féminine, il se destine quand même principalement au lavage de l’anus après la défécation… problématique commune aux hommes et aux femmes.

Le wc japonais est un impératif pour une véritable hygiène

L’alternative moderne au bidet

Les français ne veulent plus de leur bidet traditionnel. Les faire revenir vers ce sanitaire parait incertain. Alors, le wc japonais, qui n’est autre que l’intégration du bidet sur la cuvette du wc, est l’équipement d’avenir qui doit séduire la France pour la reconduire sur le chemin de l’hygiène et de la propreté, suivant le modele du Japon.

Hygiènale propose 3 types de solutions en fonction du budget, de l’âge, de la situation de l’occupant d’un logement (locataire ou propriétaire) :

  1. Le kit : non électrique, il s’installe entre la cuvette et l’abattant.
  2. L’abattant : électrique ou non électrique, il se pose en remplacement d’un abattant standard.
  3. Le monobloc : il vient en remplacement d’une cuvette de wc.
Bidet français ou WC japonais ?

Bidet français ou WC japonais ?

Le bidet français est un étrange équipement d’hygiène

Pour beaucoup de touristes étrangers en visite en France, le bidet français est un accessoire curieux dans une chambre d’hôtel. Mais à quoi cet étrange équipement peut-il servir ? C’est la question que se posent ceux qui ne l’ont jamais chevauché !

Le bidet français pour l’hygiène intime

Ce terme vient de l’ancien français, dans lequel il désignait un petit cheval de poste, trapu et ramassé. Il sert principalement à l’hygiène des parties génitales externes et de l’anus.

Le bidet français n’est généralement pas utilisé pour le nettoyage de l’anus après la défécation (réalisé par le papier toilette), mais pour un lavage supplémentaire optionnel, ou pour une hygiène corporelle journalière. Le robinet peut être orienté de manière à projeter un jet d’eau en direction des parties génitales et anales.

Il est essentiellement destiné à la toilette intime féminine ou masculine mais peut servir aussi à laver d’autres parties du corps comme les pieds.

Le bidet français se remplace par un WC japonais à bidet intégré

Le bidet français est bien plus propre que les toilettes et beaucoup plus économique en eau qu’une douche. Son inconvénient est qu’il est potentiellement à risque, notamment en raison des fameuses « raclures de bidets », matières fécales qui arrivent à rester aux rebords de l’appareil.

C’est pourquoi une toilette lavante japonaise avec un bidet intégré est un équipement très avantageux. Ainsi, le WC japonais consomme très peu d’eau pour le nettoyage intime. De plus, il est plus propre qu’un bidet français.
Avec un bidet intégré sur son WC , l’utilisateur n’a plus besoin de se lever pour changer d’équipement. En effet, Il n’est pas toujours facile de marcher avec le pantalon baissé, une jupe relevée et les fesses sales qui dégoulinent pour aller se positionner sur un autre équipement sanitaire.

L’autre avantage majeur du bidet intégré au WC est que le jet d’eau ne nécessite plus l’action des mains. En effet, le nettoyage des parties souillées par les excréments se fait avec la douchette de la toilette japonaise. Cette sorte de nettoyage automatique rend très simple, pratique et agréable un passage aux toilettes. Le WC japonais doit remplacer le bidet français !

Le WC japonais intégré est plus hygiénique que le bidet français

Le kit abattant japonais pour wc hygiénique diffuse un jet d'eau avec pression réglable.

Le bidet traditionnel habituellement utilisé en France est un équipement sale (s’il n’est pas entretenu correctement) à vocation hygiénique ! Le bidet japonais, équipement intégré à un wc, garantit une parfaite hygiène tout en étant lui même extrêmement propre.

Le bidet français est destiné à la toilette intime féminine ou masculine après l’usage du papier toilette pour un lavage supplémentaire. Le wc bidet japonais remplit la même fonction sans toutefois nécessiter l’usage des mains.

Le bidet français fut une formidable progrès hygiénique. II est plus propre qu’un wc et aussi plus économique en eau qu’une baignoire ou qu’une douche pour se laver les fesses. Cependant, malgré sa fonction d’aide à l’hygiène, notre sanitaire national est un équipement qui peut être très sale en raison des dépôts d’excréments qui s’y incrustent. Ce sont ces fameuses « raclures de bidets » qui sont des matières fécales que l’on peut trouver au rebord de l’appareil.

En effet, le bidet se destine au nettoyage des parties génitales externes et surtout de l’anus. Aussi, il sert à laver d’autres parties du corps comme les pieds sales ou le chien de la famille interdit de baignoire. Rendons grâce au bidet français traditionnel qui a participé au progrès de l’hygiène. Cependant, il a fait son temps et doit être remplacé par son successeur asiatique le bidet japonais.

Le WC japonais supprime le bidet traditionnel

Le bidet japonais en s’intégrant au siège de toilette révolutionne le monde de l’hygiène. Une simple pression sur un bouton libère un jet d’eau nettoyant qui procure un lavage optimale immédiatement après s’être soulagé et directement sur le siège du wc.

Avec le wc bidet japonais intégré, plus besoin de se lever pour aller s’assoir sur un autre équipement au contact de ces fameuses raclures de bidet. Cet équipement très populaire au Japon, puisqu’il équipe plus de 75% des foyers, assure un lavage efficace sans solliciter les mains au contact des matières fécales et des autres rejets du corps au wc.

Comment installer un bidet japonais sur votre sanitaire ? La solution est très simple et peu onéreuse. Un petit kit ou abattant à poser sur la cuvette est suffisant pour pouvoir disposer d’un jet d’eau lavant assurant une hygiène incroyable de votre intimité.

Le kit wc bidet japonais est un sanitaire qui lave

Les raclures de bidet sont absentes du WC japonais

Le bidet fut une extraordinaire invention pour l’hygiène corporelle mais il présente un inconvénient majeur : les raclures de bidet. De nos jours, il se destine, en complément du papier wc et pour ceux qui en possède encore un, à la toilette intime féminine ou masculine pour un nettoyage supplémentaire et plus efficace, par un lavage à l’eau des parties souillées du corps (anus et vulve).

Ce fameux bidet tombé actuellement en désuétude est bien plus propre qu’une cuvette de wc malgré ce problème des raclures de bidet. Pour ceux qui pensent que le papier soit disant hygiénique ne suffit pas à l’hygiène intime, cet équipement sanitaire à l’avantage d’être plus accessible et plus économique qu’une douche pour se laver les fesses après un passage sur le trône.

Toutefois, malgré sa fonction hygiénique, le bidet reste un équipement vraiment sale sous l’oeil du microscope avec les dépôts d’excréments s’incrustant au fil du temps. Ces raclures de bidet, matières fécales qui persistent sur les rebords de l’appareil, ne permettent pas d’envisager une toilette féminine sans risques de contamination pour l’appareil uro-génitale des femmes.

La toilette japonaise évite le problème des raclures de bidet

Cette invention française qu’est le bidet fut un réel progrès hygiénique, mais une autre invention est en train de le détrôner. Il s’agit du WC japonais et de son bidet intégré. Ce wc lavant incorpore un bidet et de ce fait révolutionne l’hygiène intime en supprimant les inconvénients des raclures de bidet. Plus besoin des doigts, plus besoin de papier, une simple action sur une commande permet de diffuser un jet d’eau qui vient nettoyer la région anale et/ou la région uro-génitale pour un lavage optimale alors que l’utilisateur reste en position assise sur son siège de toilette.

La petite douchette du WC japonais est la réponse absolue pour une parfaite hygiène intime ainsi qu’à l’oubli des raclures de bidet. Désormais, on peut profiter des bienfaits de l’eau de façon automatique sans avoir à se servir de sa main pour se laver les fesses et sans risques de contamination par des germes fécaux. Le WC washlet ou toilette japonaise permet de profiter des bienfaits du bidet sans la problématique des raclures de bidet.

Un bidet de WC japonais permet de se laver les fesses aux toilettes !

A quoi sert une toilette bidet japonaise ?

Une toilette bidet japonaise est un wc moderne qui possède un siège de toilette intégrant un système de nettoyage à l’eau froide ou tiède suivant les modèles. Certaines sont très perfectionnées offrant une longue liste de fonctionnalités.

L’idée principale d’une toilette bidet japonaise, souvent dénommé washlet ou wc lavant japonais, est d’éviter d’utiliser ses mains ainsi que du papier « hygiénique ». Par conséquent, un simple jet d’eau vient nettoyer les fesses après avoir déféqué ou uriné. Peuvent venir s’ajouter à la fonction de base de la toilette lavante d’autres fonctions. Ainsi, on peut trouver un séchoir à air, un siège chauffant, un massage par jet d’eau, une ouverture et une fermeture automatique de la lunette, etc…

Une toilette japonaise pour votre hygiène intime

Le jet d’eau sous pression d’une toilette bidet japonaise permet de nettoyer l’intégralité de la région anale. De même, un jet plus délicat prend soin de l’intimité féminine et de sa région uro-génitale. Pour ce faire, l’utilisateur, à partir du boitier de contrôle de la toilette à douchette, actionne une buse située sous ses fesses. Ensuite, celle-ci va émettre un jet d’eau sous pression.

Le jet d’eau fait office de douchette anale ou vulvaire. Il est suffisamment puissant pour retirer les excréments, les urines et les sécrétions produits par l’anus ou les organes génitaux. Il procède à une véritable ablution sans devoir exposer les mains aux rejets du corps. Après, il ne reste plus qu’a s’essuyer avec une serviette. Ainsi, l’usage de papier devient inutile. Un simple jet d’eau placé sous l’abattant du wc permet de profiter d’une toilette bidet japonaise.

C’est un grand progrès hygiénique et écologique que d’avoir un bidet intégré à son siège de sanitaire. En effet, les mains ne deviennent plus des vecteurs de transport de germes. Aussi, il n’y a plus besoin d’abattre des arbres pour produire du papier hygiénique. Le wc lavant est une révolution hygiénique pour une bonne santé !

Une transmission fécale-orale du virus COVID-19 comme pour la poliomyelite ou la gastro-entérite?

Une transmission fécale-orale du virus COVID-19 comme pour la poliomyelite ou la gastro-entérite?

La transmission féco-orale est elle possible pour le Corona virus Covid 19 comme pour la poliomyélite, le sras, la gastro-entérite ?

Le virus de la poliomyélite se transmet par un contact des mains avec les selles favorisant une contamination féco-orale. De même, le virus du SRAS a pu être transmis par voie fécale. La transmission secondaire du coronavirus COVID 19, autre que par voie respiratoire, serait elle possible via des excréments contaminés par le virus ?

PORTER UN MASQUE, C’EST BIEN… MAIS CA NE DISPENSE PAS DE S’ESSUYER LES FESSES !

Les voies de transmission du coronavirus

La voie principale de transmission du coronavirus se ferait par des gouttelettes chargées de virus provenant de la toux d’un individu infecté. C’est le constat des chercheurs qui ont travaillé sur les premiers cas de COVID-19. Cependant, ceux-ci se sont concentrés sur des cas de patients avec des symptômes respiratoires. Alors, les chercheurs pensent qu’ils pourraient avoir négligés les cas liés au système digestif.

En conséquence, la transmission féco-orale du coronavirus doit également être prise en considération pour prévenir la propagation du COVID-19 d’après les auteurs d’études publiées dans la revue Gastroenterology (Gu J, Han B, Wang J. COVID-19- Gastrointestinal manifestations and potential fecal-oral transmission. Gastroenterology 2020, DOI)

Celles-ci décrivent des manifestations gastro-intestinales et précisent l’hypothèse d’une voie de transmission oro-fécale liée à de mauvaises pratiques hygiéniques mais aussi en cas de problèmes d’assainissement ou d’un accès à une eau et à des aliments souillés.

Les matières fécales, en particulier lors d’une diarrhée, pourraient donc être une voie secondaire de transmission du coronavirus. Ainsi, le premier patient américain porteur du nouveau coronavirus a été victime de diarrhées et le COVID-19 a ensuite été détecté dans ses selles. Des cas similaires ont été documentés en Chine.

Il est utile de rappeler que les deux tiers des cas de gastro-entérite sont causés par des virus comme les rotavirus. La gastro-entérite se propage par la consommation d’aliments ou d’eau contaminés, ainsi que par des contacts directs avec les malades. En période à risque pour lutter contre la propagation de la gastro-entérite, des gestes très simples permettent d’éviter les épidémies. L’hygiène des mains et des surfaces est primordiale notamment lors de la préparation des repas… avec pour impératif absolu celui de parfaitement se laver les mains après être allé aux wc ou avoir changé un bébé. Aussi, les personnes malades ne doivent pas assurer la préparation des repas et également penser à ne pas partager à table un verre d’eau ou un couvert.

Comprendre le mode de transmission féco-orla du coronavirus

La compréhension des différents modes de transmission du COVID-19 est essentielle pour stopper sa propagation. Ainsi, 2 études permettent de suivre le virus du système gastro-intestinal à l’oesophage :

1.Etude des symptômes gastro-intestinaux

La Shanghai Jiao Tong University School of Medicine, suggère que si les symptômes respiratoires du COVID-19 représentent les manifestations les plus courantes de l’infection, il existe des symptômes moins courants comme la diarrhée, des nausées, des vomissements.
Ces symptômes gastro-intestinaux présents chez certains patients interviennent même avant les symptômes respiratoires. Les chercheurs rappellent des cas d’infection au COVID-19 avec des nausées et des vomissements ainsi que des selles testées positives.
Lors de l’épidémie de SRAS, ces troubles gastro-intestinaux avaient été associés à la détection du virus même chez les patients guéris.

Les chercheurs estiment donc que le système digestif peut servir de voie d’infection alternative. Ainsi, ils préconisent une surveillance des patients avec des symptômes gastro-intestinaux pour un diagnostic, un isolement et une intervention plus précoces.

2.Le risque de la transmission féco-orale

Une équipe de la Sun Yat-sen University, Zhuhai, (Guangdong Province) soutient aussi que si l’infection virale provoque des maladies respiratoires qui se propagent principalement par voie respiratoire d’humain à humain, les cellules et organes cibles du COVID-19 n’ont pas été tous identifiés.

Les chercheurs s’interrogent donc sur une possible infection virale gastro-intestinale avec une éventuelle voie de transmission féco-orale. Ainsi, l’analyse de l’ARN viral de certains patients infectés a confirmé que le virus s’est bien répandu dans leurs selles. Alors, les scientifiques de cette université n’excluent pas la possibilité d’une transmission oro-fécale.

En conséquences, les chercheurs recommandent une prévention de la transmission féco-orale afin de contrôler la propagation du virus. De même, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) conclu que si la voie féco-orale ne semble pas être le mode de transmission de coronavirus, son rôle reste à déterminer.

Risque féco-oral du coronavirus comme pour le SRAS ?

Il est important de rappeler que le virus de la Poliomyélite se transmet par un mode féco-oral.
Aussi, la transmission par voie fécale du virus du SRAS a entrainé la contamination de centaines de résidents d’un quartier d’immeubles de Hongkong en 2003. Par les conduits d’aération, de l’air chaud circulant depuis les toilettes des salles de bain avait entrainé une contamination aérienne en chaine de plusieurs appartements. Ensuite, le virus du SRAS avait été transporté par le vent vers les immeubles voisins.

Selon l’institut pasteur, l’épidémie de SRAS, transmise d’homme à homme par l’air, probablement par des gouttelettes de salive contaminées, survenue dans ces immeubles de Hong Kong a interrogé sur la possibilité d’une transmission locale par les sanitaires. En effet, « 66% des malades étaient atteints de diarrhées contre 2 à 7% habituellement«  !

Selon Jiayu Liao, bioingénieur d’une Université de Californie, « le 2019-nCoV retrouvé dans les selles pourrait se transmettre par voie fécale », « nous ne savons pas encore combien de temps ce virus peut survivre en dehors du corps».

Conserver le coronavirus entre ses fesses ?

Le coronavirus peut donc se retrouver dans les selles d’un individu porteur… et rester au chaud entre ses fesses après la défécation. En effet, le papier ne fait qu’essuyer la région anale. Alors, le virus présent dans les fèces, peut rester entre les plis et sillons de l’anus qui restent inaccessibles au papier toilette.

Mieux encore, le virus peut rapidement être invité à contaminer un bouton de pantalon, une braguette, une boucle de ceinture, le tissu d’une robe… Il est évident que peu de gens se rendent vers un lavabo pour s’y laver les mains avec le pantalon sur les genoux ou une robe relevée les fesses à l’air. Déjà qu’une grande partie de la population ne se lave pas les mains après être allée aux wc, ceux qui accomplissent un geste d’hygiène contaminent leur vêtements avant de se laver les mains.

La mauvaise hygiène des français au service d’un virus

Ensuite, tous le monde accomplit des gestes anodins toute la journée, comme régler sa ceinture au cours d’un repas, ajuster sa chemise dans son pantalon, etc… pour après se gratter le nez, se frotter les yeux ou toucher une poignée de porte, une souris d’ordinateur, un stylo ou tout autre objet collectif.

Le coronavirus COVID-19 est susceptible de se transmettre par voie oro-fécale de la même manière que le virus de la poliomyélite ou que le SRAS. Conserver des traces d’excréments entre ses fesses en s’obstinant à vouloir s’essuyer, c’est peut être prendre le risque d’héberger un virus sur son anus.

Comment comprendre qu’à l’opposé des japonais, les restaurateurs, les boulangers, les caissières de supermarchés, les facteurs et même les médecins, les chirurgiens, les infirmiers français… s’essuient les fesses avec leurs doigts dans du papier ??? Il est temps que les français adoptent une nouvelle hygiène intime et collective. Le wc lavant japonais à douchette ou toilette japonaise lavante à jet d’eau, permet de se laver à grande eau la région anale sans aucun contact des mains pour empêcher toute transmission d’un virus en provenance d’une matière fécale.

Il est surprenant de constater que le Japon et la Corée du Sud, pays où la population est extrêmement dense, présentent des cas de transmission du coronavirus extrêmement faibles en comparaison de pays latin comme la France, l’Espagne ou l’Italie. Il est encore plus surprenant de constater que dans ces pays l’hygiène aux toilettes se réalise avec des wc lavants à jet d’eau. Même dans les métros de Tokyo ou Nagoya, il est possible de se laver les fesses sans faire usage de ses doigts… évitant ainsi de contaminer des rames entières où les voyageurs sont collés les uns aux autres…

Dès 1982, les Japonais vantaient les qualités hygiéniques de leurs wc à jet d’eau dans une publicité à la télévision :

Traduction : «  Mesdames et Messieurs, quand vos mains sont sales, vous les lavez, n’est-ce pas ? Personne ne se lave les mains en les essuyant simplement avec du papier, n’est-ce pas ? Pourquoi donc ? On ne peut pas se nettoyer les mains avec du papier. Et pour les fesses, c’est pareil ! « Les fesses aussi veulent être nettoyées ».

L'achat d'une douchette wc japonais offre l'opportunité d'une réelle hygiène !
La douchette wc japonais permet une réelle hygiène sur la cuvette de toilette !

Le wc japonais lavant contre une transmission fécale

Le WC japonais permet non seulement de se laver les fesses aux toilettes mais il contribue aussi à une parfaite hygiène des mains. Son petit jet d’eau en évitant tout contact des mains avec les excréments peut empêcher la propagation d’un virus comme le SRAS ou la poliomyélite. Alors, il peut aussi éviter la propagation du coronavirus si celui-ci peut proliférer via une transmission féco-orale.

Restons propres… lavons nous les fesses ! Sauvons des vies… ne touchons pas nos fèces !

La toilette japonaise lavante ne sollicite pas la main et ses doigts pour un essuyage de la zone anale. Ce sanitaire plébiscité au Japon délivre un jet d’eau anal qui permet une propreté irréprochable sans faire usage de papier « hygiénique » et d’une main.

Le wc lavant japonais interdit les contacts avec les excréments lors du nettoyage des fesses. Ainsi, les mains ne peuvent plus être des vecteurs de contamination de virus. La toilette japonaise lavante est une réponse à la propagation et à la transmission oro-fécale des virus.

Comment vivre sans toilettes hygiéniques ?

Comment vivre sans toilettes hygiéniques ?

Les toilettes hygiéniques sont indispensables

Des toilettes hygiéniques sont indispensable à un être humain. Le sanitaire doit être sécurisé pour abriter des regards indiscrets, doit permettre l’évacuation des urines et des excréments pour ne pas devenir un lieu de propagation de maladies, et doit pouvoir offrir une solution d’hygiène intime adaptée. En effet, vivre sans un accès à de véritables toilettes hygiéniques peut engendrer de très gros problèmes pour les individus et la société entière.

70 % des femmes vivant en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à de vraies toilettes hygiéniques ce qui menace leur santé, les expose à la honte, à la peur et même à de la violence. Cela signifie qu’environ 300 millions de femmes et de filles africaines n’ont pas de lieux sûrs et adéquats et que 100 millions d’entre elles n’ont pas de toilettes du tout. Lorsque les femmes n’ont pas un endroit sûr, sécurisé et privé pour aller aux WC, elles sont exposées et deviennent vulnérables.

Des toilettes hygiéniques pour la qualité de vie

  • Des toilettes hygiéniques sécurisées et couplées avec un accès à de l’eau potable, transforment des vies, améliorent la santé, la sécurité et la productivité :
    le manque d’hygiène a de graves conséquences sur la santé. Chaque jour, plus de 1000 mères perdent un enfant en raison de maladies diarrhéiques causées par un manque d’assainissement et d’eau potable.
  • le manque d’assainissement décent affecte la productivité et les moyens de subsistance. Les femmes et les filles vivant en Afrique sub-saharienne, sans installations sanitaires consacrent 20 milliards d’heures par an à trouver un endroit où aller à l’extérieur, selon les chiffres publiés par WaterAid.
  • le manque d’intimité, quand elles doivent se soulager à l’air libre, fait courir aux femmes des risques de harcèlements et de viols.

C’est une chance que de vivre en France et de profiter d’une confortable qualité de vie, chacun ayant accès à des toilettes hygiéniques. Toutefois, l’hygiène quotidienne peut s’améliorer avec une douchette japonaise à poser sur son WC pour obtenir un jet d’eau lavant assurant une hygiène intime sans papier.

Retour au temps des latrines collectives !

Les latrines publiques romaines

Qui a envie de déféquer et de s’essuyer les fesses en société dans des latrines collectives ?

L’hygiène intime est facilitée par l’intimité d’une toilette individuelle qui offre de pouvoir s’isoler convenablement aux yeux, aux oreilles et aux nez des autres. Mais il fut un temps pas si lointain ou les latrines étaient extrêmement rustiques et ne permettaient pas de se retirer pour se soulager correctement ! Dans ces situations, les latrines collectives illustrent les difficultés sociales et hygiéniques de leur usage.

Avec ces latrines, pas de pudeur pour un exercice collectif des besoins naturels, car finalement, à quoi bon se cacher quand les voisins font la même chose ? Cependant pour bien se nettoyer, et même si nous sommes tous égaux, un minimum d’intimité est requis pour ne pas s’exposer aux autres et pour ne pas être obligé de « participer » aux exercices de son voisin.

De nos jours dans les pays riches, de telles latrines sont remplacées par des toilettes individuelles. Au Japon, le papier est en plus remplacé par un système de jet d’eau. Ainsi, les logements propres et modernes sont équipés de WC lavants.

Les WC japonais individuels au lieu des latrines publiques

Un abattant wc japonais

La toilette japonaise représente le sommet de l’évolution hygiénique avec la mise à disposition d’un lieu confortable pour se soulager et d’un système permettant de se laver sur son sanitaire pour conserver une propreté parfaite. Ce type de toilette est à l’opposé du concept des latrines publiques.

Comment fonctionne un tel dispositif ? On peut choisir d’acheter un nouveau bloc tout intégré. Cependant, un simple kit ou abattant à installer sur la cuvette de son sanitaire permet de transformer celui-ci en un WC japonais. Par l’intégration d’un bidet, l’utilisateur restant en position assise après s’être soulagé, se lave avec un jet d’eau sans devoir utiliser ses mains et du papier.

Un jet d’eau pour un nettoyage intime !

Un jet d’eau est absolument nécessaire à une bonne hygiène intime anale et uro-génitale. En effet, chacun peut aisément admettre que ces zones du corps humain sont très difficiles d’accès et aussi comportent de nombreux plis et sillons rendant tout nettoyage vraiment très délicat.

Par mesure d’hygiène, l’Homme désire se nettoyer après un passage aux toilettes, les femmes ayant en plus un double besoin. Cependant, il est culturellement admis dans nos sociétés que des feuilles de papier conçues pour être hygiéniques aux WC soient suffisantes pour se nettoyer les fesses. Ce type de papier est en conséquence dénommé papier hygiénique et se veut aussi efficace qu’un jet d’eau.

Cependant, essuyer n’est pas laver. S’essuyer avec du papier correspond à une toilette corporelle sèche, les parties sales du corps étant frottées sans eaux.
Avec un minimum de réflexion, il est aisée de se rendre compte de la farce que représente le papier. Comment se laver sans un jet d’eau ?

L'achat d'une douchette wc japonais offre l'opportunité d'une réelle hygiène !
La douchette WC japonais permet une réelle hygiène sur la cuvette de toilette !

L’hygiène intime par jet d’eau avec un WC japonais

Une solution simple et très hygiénique existe : le lavage avec un jet d’eau. Un simple kit ou abattant à adapter à un WC existant et standard permet de lui associer un bidet à jet d’eau. Une douchette se déployant sous l’effet de la pression du jet d’eau vient laver et rincer, sans l’usage des doigts, la région anale et/ou la vulve. Le bloc à poser qui vient en remplacement du WC existant est une solution plus onéreuse mais qui offre beaucoup de fonctions.

Ce concept nous vient d’Asie, et il est courant de désigner ces équipements sous diverses appellations telles que : toilette lavante japonaise, washlet, bidet à douchette, WC japonais ou abattant high-tech. Malgré un nom d’usage diffèrent, tous ont un point commun : offrir à l’utilisateur le bénéfice hygiénique d’un bidet à jet d’eau lavant. Hygiènale vous propose des solutions à installer soi même pour disposer facilement d’un WC japonais avec bidet à jet d’eau pour le confort d’une toilette lavante chez soi. 

Un WC japonais pour des fesses propres !

Le kit bidet japonais pour une réelle hygiène intime

Envie de conserver vos fesses propres après chaque visite au petit coin ? Adoptez une réelle hygiène intime grâce à la pose d’un bidet sur la cuvette de votre sanitaire !

Il est toujours désagréable de devoir se rhabiller après s’être soulagé sur son trône lorsque certaines zones intimes du corps n’ont pas pu recouvrir un état satisfaisant de propreté. En effet, l’essuyage manuel avec du papier toilette, improprement appelé hygiénique, n’est qu’une grossier débarbouillage de la zone anale ou de la zone uro-génitale féminine. Comment continuer sa journée avec des traces d’excréments encore adhérentes entre ses fesses, des restes d’urines sur sa vulve ?

Il existe une solution peu connue en France mais très répandue au Japon : le jet d’eau intime à intégrer sur sa cuvette de toilette. Pour ce faire, il suffit de poser un bidet lavant sur son sanitaire ou d’acheter un monobloc tout intégré.

Installer un bidet japonais sur sa cuvette

Le bidet japonais est un équipement prévu pour transformer un WC standard en une toilette lavante. Il s’adapte au siège d’un wc en se posant entre sa cuvette et sa lunette. L’ensemble sanitaire + bidet forme ainsi un WC multifonctions.

Ce bidet japonais à douchette intégrée produit un jet d’eau nettoyant en direction des zones intimes de l’utilisateur (anale et/ou uro-génitale féminine). Il est réglable en intensité et aussi en température (pour un meilleur confort essentiellement féminin).

Avec un tel équipement, toute la famille peut obtenir une hygiène parfaite grâce à ce concept de toilette lavante comprenant une douchette anale (lavage de l’anus et de sa région) pour l’hygiène familiale et une douchette vulvaire pour l’hygiène féminine (rinçage de la vulve). Avec un WC japonais, l’utilisateur découvre une nouvelle toilette au service de son bien être hygiénique quotidien.

 

Un wc nettoyant pour vos fesses !

Un wc nettoyant pour vos fesses !

Pas d’hygiène sans un wc nettoyant japonais !

L’humanité a besoin du wc nettoyant ! Depuis toujours, l’être humain doit obéir à la logique de son système digestif. Ainsi, pour déféquer et uriner, il doit penser à des problématiques sérieuses.
1er problème : trouver un lieu adéquat.
2eme problème : éliminer ses déjections.
3eme problème : se nettoyer.

Utiliser un WC nettoyant ?

L’hygiène aux toilettes est une nécessité absolue !
Ainsi, pouvoir se laver immédiatement après s’être soulagé sur le trône est un formidable confort moderne. Toutefois, être propre nécessite de disposer d’un équipement hygiénique étudié pour la toilette intime. Le wc nettoyant répond à ce souci. En effet, son jet d’eau permet un lavage parfait des régions anales et uro-génitales.

Ce sanitaire à douchette appelé aussi wc lavant, wc japonais ou toilette japonaise est une simple cuvette qui intègre une fonction bidet. Pour disposer d’un jet d’eau intime sur sa toilette, il existe 3 solutions : le kit, l’abattant ou le monobloc.
Un simple kit ou abattant est suffisant pour avoir les fesses nettes. Pour cela, Il suffit d’installer le kit ou l’abattant sur la cuvette du sanitaire. Ainsi, un simple adaptateur transforme une toilette standard en un wc nettoyant à douchette. Pour ceux et celles qui ont besoin de plus de confort, le monobloc offre sa technologie pour laver et sécher les fesses jusqu’à nettoyer la cuvette.

En conséquence, le monde peut se diviser en deux catégories. Ceux qui ont un wc nettoyant et ceux qui ont le cul sale. Choisir de se laver sur son sanitaire, c’est faire le choix d’être propre au quotidien. C’est primordial pour la santé physique et mentale !  Ainsi, cette intégration d’un bidet à son siège de toilette est une véritable révolution hygiénique ! Le jet d’eau est disponible immédiatement pour laver ou rincer les zones intimes anales et/ou féminines de l’utilisateur. En effet, l’eau sous pression assure efficacement le lavage de l’anus et/ou de la vulve.

Grace à ses 2 buses, le wc nettoyant peut servir de douchette aux toilettes
Le wc nettoyant japonais est équipé de 2 buses

Pourquoi un wc nettoyant ?

Une hygiène absolue est indispensable pour conserver une bonne santé et une bonne qualité de vie. Avec un wc nettoyant, les mains ne peuvent plus être des vecteurs de transport de germes et de parasites (ceux-ci sont présents naturellement dans des matières fécales et les sécrétions). En effet, la douchette incorporée dans le wc nettoyant supprime le contact des doigts avec les zones souillées.
Une double action préventive et curative est le résultat du diffuseur d’eau sous pression. Le jet d’eau de la toilette japonaise, tout en lavant, peut aussi masser et réaliser des lavements. Bien des problèmes de santé peuvent alors trouver des solutions de prévention et de traitement (hémorroïdes, prurits, diarrhée, constipation, etc…)

Aussi, en matière de sexualité, le respect de soi et de son partenaire est primordial. Un wc japonais à bidet intégré procure une hygiène parfaite avant et après un rapport sexuel. De plus, un wc nettoyant permet de se passer de papier toilette. Cela représente un avantage économique. Ainsi, une famille réalise des économies en papier wc et en eau (pas de papier dans la cuvette signifie un volume d’eau moindre pour en évacuer le contenu). De même, au niveau écologique, un wc nettoyant japonais lutte contre la déforestation, la production de papier et la pollution des eaux.

En plus de l’hygiène, un wc japonais se révèle nécessaire aux seniors et aux handicapés pour conserver dignité et indépendance aux toilettes. Le jet d’eau du wc à bidet réalise les opérations d’hygiène sans recourir aux services d’un aide soignant ou d’un membre de la famille. En conclusion, le wc nettoyant japonais est un accessoire que chacun devrait installer sur son sanitaire !

L’hygiène parfaite de la douchette du wc nettoyant japonais

Connaissez vous la douchette du wc nettoyant japonais ? Garder une bonne hygiène intime et avoir les fesses propres permet de porter des lingeries légères comme les strings, de se passer de sous vêtements et de choisir librement les tenues de son choix sans risquer de les salir.
 Oser une tenue sexy, s’affranchir du port de culottes ou de slips serrés néfastes pour la santé, tout est possible dés lors que l’on utilise une douchette lavante. 
Il faut adopter un réel mode d’hygiène pour garder les fesses propres pour ne pas rester avec le cul sale et inviter les mouches.

Le wc nettoyant à douchette est nécessaire pour rester propre

Tous les êtres humains deviennent égaux après avoir digéré leur repas.
 Cependant, nous ne sommes pas égaux sur la manière de se nettoyer après avoir déféqué. La grande majorité des français se contente de s’essuyer avec leurs doigts et du papier alors que le jet d’eau d’une toilette nettoyante japonaise leur permettrait de s’affranchir de tous contacts manuels avec leur région anale et de s’assurer ainsi d’une hygiène parfaite.

Toilette nettoyante à douchette : une alternative au bidet !

Le bidet est belle invention mais qui n’est vraiment pas pratique d’emploi et qui peut être remplacé par une toilette douchette japonaise. Il faut retirer son pantalon ou soulever sa jupe et il impose d’être d’une grande souplesse. S’assoir les fesses sales et se relever les fesses mouillées sont des mouvements assez acrobatiques. Aussi, le bidet est un équipement volumineux qui nécessite de l’espace pour pouvoir être utilisé. 
De plus, il est très encombrant dans une salle de bains.

Devenu inutile, il peut être destiné à d’autres usages comme le lavage des couches du bébé, le lavage des pied, le trempage de vêtements très sale, le lavage à la main de vêtements délicats, le nettoyage des chaussures, etc… Il peut aussi être remplacé avantageusement par un lave-linge, un sèche linge, par un grand miroir, par une chaise, etc… La toilette nettoyante japonaise est un wc avec bidet intégré !

Stopper le papier wc pour s'essuyer les fesses.

Le wc nettoyant supprime le papier wc

La plupart des gens agissent par habitude et négligent souvent leur hygiène intime sans s’en rendre compte. De toute façon, c’est la norme de s’essuyer avec du papier et d’être sale dans ses sous vêtements. Alors pourquoi changer ? Pourtant, il suffit de répondre à quelques questions pour prendre conscience d’une mauvaise hygiène aux toilettes :
– mes mains sont sales, je les essuie avec du papier ou je les lave ?
– mon corps est en sueur, j’utilise une serviette pour l’essuyer ou je prends une douche ?
– mon cul est sale, j’utilise du papier pour l’essuyer ou je le lave ? De toute évidence, le cul se lave. Cependant, les français persistent dans leur choix du papier wc pour leur l’hygiène aux toilettes ? Le wc nettoyant japonais diffuse un jet d’eau lavant. Toutefois, les habitudes sont tenaces.

Le jet d’eau du wc nettoyant japonais pour l’indépendance

Une toilette japonaise à abattant diffuseur d’eau est la meilleure solution d’hygiène intime. Ainsi, pour les personnes âgées, les personnes à mobilité réduite et les personnes malades qui ont des difficultés à pouvoir tenir la station debout pour s’essuyer les fesses avec du papier hygiénique peuvent être indépendante.

L’utilisation d’un tel wc multifonctions permet de conserver dignité et indépendance sans avoir à demander de l’aide pour un acte d’hygiène intime. En effet, le lavage de l’anus et le rinçage de la vulve se réalise automatiquement. En conséquence, le wc nettoyant japonais et son jet d’eau hygiénique améliorent la vie !