06 02 17 62 19 Whatsapp - N°siret: 74985958300025 RCS Brest hygienale@sfr.fr
Comment utiliser un bidet ?

Comment utiliser un bidet ?

L’utilisation d’un bidet s’est perdue…

Depuis les années 70, les français ont progressivement renoncé à leur bidet au profit de rouleaux de papier toilette. Certaines générations se demandent même à quoi peut servir un bidet. En France, les rares bidets qui ont franchi les années 90 servent à se laver les pied… Ainsi, les français doivent réapprendre le fonctionnement et l’utilisation de cet étrange équipement sanitaire tant convoité fût une époque.

Une disparition du bidet des toilettes

Le bidet a quasiment disparu des salles de bains françaises. Il est devenu à ce point rarissime, que l’on peut naturellement se poser une question pertinente : comment utiliser un bidet ? Rassurez vous, certains se posent de pires questions. En effet, les touristes américains en visite dans nos vieux hôtels, et les anglo-saxo en général, se demandent à quoi sert un bidet ! Cet équipement d’hygiène intime est devenu source de questionnement depuis l’usage unique et systématique du papier dit « hygiénique ».

Un petit rappel sur l’origine du bidet

Le bidet est une invention française (il désignait autrefois un petit cheval) et il fut véritablement un énorme progrès pour l’hygiène intime. Cet équipement sanitaire permet de recouvrir une hygiène parfaite des régions anales et/ou uro-génitales après être passé sur le trône. Seule l’eau a le pouvoir de laver et aucun papier, aucune serviette ou autre tissu ne peuvent retirer les excréments ou les urines qui persistent sur la peau et les muqueuses. Ainsi, la douchette du bidet est une incroyable aide à l’hygiène des parties intimes.

Un bidet japonais pour l'hygiène intime

Comment utiliser un bidet ?

Apres s’être soulagé sur une cuvette de wc, il faut se lever pour se diriger vers le bidet où il faut s’assoir. C’est cette position assise curieuse que prend l’utilisateur qui évoque un cavalier sur un petit cheval. Ainsi bien assis, l’utilisateur ouvre le robinet tout en réglant une température agréable et avec une main profite de l’eau pour se laver la région anale et/ou génitale en se frottant les parties du corps à nettoyer comme sous une douche avec un peu de savon disponible sur le sanitaire.

Le bidet présente des inconvénients

Malgré ses qualités, le bidet présente toutefois l’inconvénient majeur de devoir utiliser une main au contact des déjections et des sécrétions du corps, au même titre que le papier toilette. Sans trop insister sur le fait qu’utiliser sa main directement sur son anus au contact des matières fécales n’est pas forcément une sensation très agréable, le bidet est un équipement offrant des risques de contamination. Servant surtout au lavage de l’anus, des restes d’excréments peuvent en effet rester sur ses parois. Ce sont ces fameuses raclures de bidet.

Mais alors, à quoi sert de se souvenir de comment utiliser un bidet si cet équipement disparu de nos salles de bains présente des inconvénients ? Et bien, le fait de savoir comment utiliser un bidet permet de découvrir la moderne toilette japonaise et ses nombreux avantages.

L’avantage du bidet intégré du wc japonais

Une toilette japonaise s’affranchit des inconvénients du bidet ! Cet équipement intelligent, dont 80% des foyers japonais sont désormais équipés, intègre un bidet directement sur la cuvette du wc. Un petit jet d’eau diffusé par la douchette du wc remplace l’usage de la main. De ce fait, cet équipement nippon est le plus hygiénique des systèmes devant assurer l’hygiène intime corporelle. La main n’est plus sollicitée au contact des régions à nettoyer. Elle sert juste à commander le wc japonais en tournant ou en appuyant sur des boutons. Et le problème des raclures de bidet ne se pose plus.

Comment utiliser un kit wc japonais avec douchette ?

Après ce rappel de mémoire sur la façon d’utiliser un bidet, tout le monde peut se rendre compte qu’un wc japonais est quand même bien plus pratique qu’un bidet et surtout tellement plus pratique et hygiénique que le papier ! L’intégration du bidet sur la cuvette du wc permet de ne plus se lever pour changer de sanitaire. L’utilisateur peut se soulager et se laver en restant assis sur l’abattant de sa cuvette (voir se faire sécher avec l’option sèche fesses du wc lavant électronique). Bienvenue dans le futur !

Qui utilise encore un Bidet ?

Le bidet est l’équipement minimum que l’on doit offrir à son corps après un passage sur le trône. Mais qui utilise encore cet équipement sanitaire de nos jours ? En effet en France, le papier wc semble avoir « détrôné » cette belle et fantastique invention française qui semble ne faire de la résistance qu’en Italie ou en Espagne. Ainsi délaissé au pays de la mode et de l’élégance, ce voisin du trône est toujours une installation extrêmement courante surtout chez les italiens, de la même façon que les toilettes japonaises sont très populaires essentiellement au Japon.

Comment vivre sans bidet ?

La noblesse de Versailles le désignait pudiquement comme une chaise de propreté. Puis, les bidets ont longtemps occupé nos salles de bain françaises pour disparaitre, faute de place ou vaincus par le papier. Heureusement, que les Italiens assurent la pérénité de cet équipement sanitaire désormais indispensable à leurs yeux pour l’hygiène intime apres un passage sur le trône.

Dans la vidéo ci-dessous, une américaine vivant en Italie découvre les bienfaits du bidet jusqu’à ne plus pouvoir s’en passer. Habituée à se laver après s’être soulagée de ses besoins naturels, elle fait découvrir ce sanitaire à ses compatriotes qui ne connaissent pas le bidet.

Installer ou retirer un bidet

Nul ne peut nier que seule l’eau a le pouvoir de laver et de rendre propre. Le papier toilette ne faisant qu’essuyer, il ne peut être qualifié d’hygiénique. En conséquence, il ne peut être satisfaisant pour l’hygiène intime. Vous n’avez pas de bidet chez vous et vous désirez vous laver après être passé aux toilettes ? Il est techniquement difficile d‘installer ce sanitaire mais cette opération peut se révéler très onéreuse. En effet, elle impose le recours à un professionnel qualifié pour sa pose qui peut nécessiter de faire appel à differents corps de métier (plomberie, maçonnerie, etc…)

Inversement, vous pensez à retirer un bidet de votre salle de bain pour la rénover et gagner de la place ? Cependant, ce bidet va manquer à vos fesses pour leur assurer l’hygiène qu’elles méritent et naturellement vous recherchez une alternative pour vous lavez efficacement. Alors comment faire ?

Acheter un wc japonais

Le concept du wc japonais est un choix pertinent pour ceux et celles qui veulent redevenir propre après un passage aux toilettes. Alors, plus envie d’un bidet dans la salle de bain ou pas envie d’en faire installer un ? Hygiènale propose des solutions pertinentes pour l’installation d’un wc japonais à domicile. Un simple kit à glisser entre l’abattant et la cuvette, un nouvel abattant en remplacement de l’ancien, un nouveau bloc wc à poser… tous ces équipements proposent une douchette pour se laver directement sur son sanitaire.

La toilette japonaise lavante est l’avenir du bidet dont la fonction s’intègre sur le wc. Sans toilette à bidet aucune hygiène intime n’est possible !

Équiper le sanibroyeur d’un wc japonais

Équiper le sanibroyeur d’un wc japonais

Un abattant japonais pour une cuvette de wc broyeur.

Le sanitaire broyeur est un wc au mécanisme complexe ! En conséquence, il nécessite une utilisation méticuleuse en portant attention à ce que l’on jette dans la cuvette en complément des déjections du corps humain. Pour le protéger sur la durée, le mieux est de ne plus s’essuyer les fesses avec du papier toilette pour privilégier le lavage avec le jet d’eau d’un abattant wc japonais.

Qu’est ce qu’un wc broyeur ?

Un sani broyeur ou wc broyeur est un sanitaire dont le fonctionnement diffère des toilettes classiques. Ce type de wc est installé dans les lieux où la pose de toilettes à réservoir d’eau est impossible. L’évacuation du contenu d’une cuvette doit être exempt de matières solides. Pour ce faire, le wc broyeur doit donc s’occuper de traiter ce contenu afin d’en diminuer la consistance. Son fonctionnement fait appel à un moteur équipé de lames ou de râpes chargées de broyer les excréments et le papier présents dans l’eau de la cuvette, pour permettre l’évacuation des eaux usées.

L’abattant japonais permet de protéger le wc broyeur

Assurément pratique, le sanitaire broyeur est cependant un équipement fragile qui doit être utilisé avec attention et précaution tellement la complexité de son mécanisme peut être soumis à rude épreuve. Alors, comment maintenir son wc broyeur en parfait état de marche ? L’abattant japonais permet d’éviter de graves erreurs à ne pas commettre. En effet, le jet d’eau du wc japonais offre de pouvoir se laver les fesses au lieu de se les essuyer avec du papier.

A la fin du lavage, il suffit de se tamponner le derrière avec une mini serviette ou bien d’utiliser la fonction séchage de certains modèles sophistiqués pour se passer totalement de papier. Ainsi, il n’y plus de rejets de feuilles dans la cuvette. Par cette utilisation d’un abattant japonais, le wc broyeur n’a plus besoin de forcer pour broyer inutilement du papier.

L'équipement qui s'impose au sanitaire broyeur est un accessoire kit ou abattant avec douchette.

Installation d’un wc broyeur

Une toilette sanitaire broyeur peut être installée pratiquement partout dans une habitation. Le wc broyeur peut ainsi se raccorder à de petites canalisations d’évacuation d’eau comme celles d’un lave-vaisselle ou d’un lave-linge. A noter que ce système de toilette broyeuse doit impérativement être relié au tout à l’égout ou à la fosse septique. L’appel à un professionnel parait pertinent pour conseiller le meilleur emplacement, un montage sans surprises et un entretien adéquat.

Aussi, il est important de savoir que le wc broyeur n’est pas autorisé partout. Ainsi, un locataire devra toujours demander l’autorisation à son propriétaire. Le sanitaire broyeur est interdit dans les immeubles neufs et nécessite l’expertise des services sanitaires pour les logements anciens. En général, les demandes sont acceptées si aucune autre solution n’est envisageable.

Utilisation d’un sanitaire broyeur

Un wc broyeur n’est pas une toilette classique. Ainsi, les éléments qui se présentent dans la cuvette doivent être broyés intégralement pour leur assurer d’être évacués. En conséquence, les déchets comme les protections féminines, les couches ou les lingettes doivent être proscrits.

En ce qui concerne le papier toilette, la meilleure solution consiste à ne pas en utiliser. C’est ici qu’intervient le principe du wc japonais ! Le sanitaire nippon qui délivre un jet d’eau lavant permet de se laver directement en position assise sur le trône. Plus besoin de s’essuyer les fesses et de jeter du papier dans la cuvette du wc broyeur. Ainsi, le sanibroyeur n’a pas besoin de broyer les feuilles dont les fibres de celluloses sont plus résistantes que les matières fécales ! Le wc japonais prend alors toute sa dimension d’accessoire indispensable à la bonne utilisation du sanitaire broyeur.

Le wc japonais permet une toilette sans papier
Le jet d’eau lavant du wc japonais permet une toilette sans papier

L’abattant japonais est indispensable au wc broyeur

Non seulement, le papier toilette n’apporte aucune hygiène intime, mais il est aussi l’ennemi essentiel de la bonne santé du mécanisme complexe d’un sanibroyeur. Il s’accumule dans le système de broyage et il gène le bon fonctionnement du moteur par sa résistance. L’utilisation du papier est par conséquent une aberration que peut stopper le wc japonais lavant.

L’abattant japonais permet d’assurer une parfaite hygiène intime. Le puissant jet d’eau du wc lavant dispense donc de l’usage et du rejet de feuilles de papier toilette dans la cuvette. Tout acquéreur d’un sanitaire broyeur devrait acquérir un wc japonais pour le bon fonctionnement de son installation mais aussi et surtout pour le bénéfice d’une hygiène irréprochable.

Une toilette japonaise pour le wc sanitaire broyeur

Le wc lavant est un concept révolutionnaire au top de l’hygiène intime. Il permet, facilement et pour un coût modique, de transformer un simple wc broyeur standard en une moderne toilette japonaise. De nombreuses solutions existent, de la plus simple et la moins chère comme un kit à d’autres plus onéreuses et plus équipées comme un abattant électronique. A chacun, en fonction de son budget et de son besoin de confort de trouver l’appareillage idéal à poser sur sa cuvette de sanitaire broyeur.

Ainsi fixé, l’accessoire de toilette lavante ajoute la fonction bidet au wc broyeur en offrant la possibilité à son utilisateur ou à son utilisatrice le confort d’un jet d’eau. Ainsi, plus besoin de ses doigts pour se nettoyer la région anale ou la région féminine uro-génitale, et donc plus besoin d’utiliser du papier néfaste au mécanisme du wc japonais broyeur. L’abattant électronique offre en prime une fonction sèche fesse.

La douchette du wc japonais Hygiènale délivre un jet d'eau hygiénique
La douchette du wc japonais Hygiènale est un accessoire d’hygiène intime

Le wc broyeur doit s’équiper d’une toilette japonaise lavante !

Est il besoin d’expliquer que le papier toilette ne fait qu’essuyer vulgairement les parties souillées du corps ? Aussi, chacun peut constater sur son moral et sur sa santé les effets de la négligence intime quotidienne résultant d’un essuyage sommaire avec ce papier communément et curieusement appelé « hygiénique ».

Le bidet français fût un réel progrès de la toilette intime mais nécessitait l’usage des doigts. Le modernisme est d’intégrer une douchette sur le WC broyeur ! Hygiènale avec ses gammes de kits et d’abattants solutionne l’aspect pratique du retour à des fesses propres et pures ainsi que la protection du mécanisme du sanitaire broyeur ! Avec un kit ou abattant, un bidet japonais s’intègre harmonieusement et facilement sur le sanitaire. Il permet la délivrance d’un jet d’eau pour un accès à l’hygiène intime du corps et aussi pour protéger le wc broyeur.

Au summum de l’hygiène japonaise

Seule l’eau a le pouvoir de laver ! Les japonais ont bien compris cette vérité naturelle. En conséquence, le pays du soleil levant est devenu le pays du jet d’eau lavant ! Ce concept de toilette lavante pourtant apparu en Europe s’est popularisé depuis les années 80 au Japon, mais il est quasiment inconnu en France des propriétaires de sanitaire broyeur.

Dés l’achat d’un wc broyeur, l’acheteur devrait considérer l’achat d’un kit ou d’un abattant wc japonais pour protéger son équipement sanitaire et accéder au summum de l’hygiène aux toilettes. Hygiènale permet de faire évoluer le sanitaire broyeur sans changer d’équipement. En effet, un kit ou abattant n’est qu’un accessoire à ajouter sur une installation existante. C’est la solution pour convertir une installation avec broyeur en wc japonais lavant.

La décoration des toilettes de l’habitation

La décoration des toilettes de l’habitation

Les toilettes ont besoin d’une belle décoration

Les toilettes font parties intégrantes du logement. Cependant, elles sont souvent négligées étant donné le rôle qui leur est destiné. Alors, cette pièce particulière se vit généralement sous un aspect pratique sans ajout décoratif. Il est facile de constater autour de nous la faible importance offerte à ce lieu d’aisance pourtant stratégique. En décoration, le cabinet est l’oublié du logement, véritablement à l’image de l’anus lui même oublié des soins du corps humain.

Une vie aux toilettes

Combien de temps passons nous aux toilettes ? En fait, peu de temps à chaque fois, c’est à dire entre 2 à 3 minutes, voir un peu plus pour ceux et celles qui se donnent la peine de se laver les mains après s’être soulagés. Toutefois, plus que la durée, c’est la fréquence de nos visites qu’il faut surtout prendre en compte. En effet, nous y allons en moyenne 7 fois par jour soit environ 2500 fois par an, avec des écarts suivant les âges et les sexes.

Alors, si l’on s’amuse à multiplier l’ensemble des visites par leur durée moyenne, le temps passé aux toilettes devient franchement énorme sur une année et gigantesque à l’échelle d’une vie ! Les mathématiques permettent alors de mieux appréhender l’importance de la décoration des toilettes.

Le pauvre cabinet de toilette

Alors que contradictoirement ses occupants y passent beaucoup de temps, le cabinet n’est pas forcément la pièce de l’habitat qui va retenir le plus d’attention décorative. Il est légitime de s’interroger. Pourquoi aller faire ses commissions dans un lieu aussi exigu, froid et lugubre ? Ce lieu d’aisance ne mériterait il pas toute notre attention pour devenir une pièce à vivre comme les autres ?

Le cabinet toilette est le parent pauvre de l’habitation et en conséquence, il se comprend à l’image de son propriétaire. Amour propre, politesse, considération et savoir vivre sont des valeurs importantes qui doivent imprégner le lieu d’aisance afin d’impressionner le ressenti de son utilisateur et de ses visiteurs.

Montre moi tes toilettes, je te dirais qui tu es !

Les toilettes sont un véritable révélateur de personnalité. Visiter le wc d’autrui en dit long sur sa psychologie, son statut social, l’importance donnée à l’hygiène, la valeur qu’il accorde aux autres, etc… Alors, pour recevoir chez soi, il y a tout intérêt à mettre en valeur son cabinet de toilette afin de ne pas décevoir les invités et pouvoir être jugé positivement par ceux-ci. Il ne sert à rien de leur offrir une coupe de champagne dans l’ambiance d’un beau salon en cuir si c’est pour leur offrir plus tard l’usage d’un vulgaire chiotte alors qu’ils iront uriner leur boisson.

La beauté du lieu d’aisance

Plus on passe de temps dans une pièce et plus on a envie de s’y sentir bien. Si une personne seule visite son cabinet de toilettes 7 fois en moyenne par jour lors d’un week end pluvieux en mode cocooning, il faut imaginer le nombre de visites effectuées par une famille nombreuse dans les mêmes conditions. Cela amène à comprendre l’importance du lieu et à prendre conscience de l’intérêt à repenser les toilettes pour les rendre aussi agréables que possible. D’autant plus que la notion de plaisir facilite grandement l’exercice du passage sur le trône.

A l’évidence se rendre dans un endroit rebutant tout en souffrant de constipation n’arrange pas les choses. Apprendre la propreté à un jeune enfant sera beaucoup plus facile dans un lieu convivial où il aura envie de se rendre à l’inverse d’un lieu qui peut dégager dégout et peur.

Se faire plaisir aux toilettes !

Chacun décore avec bonheur sa pièce de vie, sa chambre, sa cuisine, sa salle de bain et même son entrée. Le cabinet de toilette mérite une telle attention qui pourrait aussi être supérieure afin de faire oublier le but de sa visite. Cette pièce se doit d’être accueillante pour rendre agréable la miction, la défécation et surtout le retour à la propreté. La décoration est par conséquent une invitation à la zénitude. Aussi, l’achat d’un wc japonais représente la cerise sur la gâteau.

Au passage, les toilettes japonaises, pour les plus modernes d’entre elles, font plus qu’offrir un simple service hygiénique. Elles évoluent doucement, complémentant leur rôle de wc lavant, avec celui du sanitaire bien être. En effet, elles proposent des musiques pour couvrir les bruits indiscrets au reste de la famille, des jets massants pour la région anale, des abattants chauffants pour le confort des fesses, des diffuseurs de parfums pour faire oublier celui des déjections corporelles, etc…

Le respect des toilettes

Qui n’a jamais eu besoin de contenir sa colère intérieure ou de pester contre l’utilisateur précédent à la vue et à l’odeur de l’état des toilettes qu’il a offert à la personne suivante ? Pénétrer dans un beau décor et profiter des sanitaires dans une atmosphère agréable, donne l’envie inconsciente de respecter le lieu. Ainsi, l’utilisateur aura plus de coeur à l’ouvrage pour effacer toutes traces de son passage dans un cabinet de toilette accueillant que dans un endroit terne et mal nettoyé. Il aura envie d’offrir, surtout dans un cadre de vie familial, un lieu propre à son parent suivant. Alors que s’il trouve un wc dégueulasse, il ne se donnera aucune peine pour remédier à la situation qui empirera au fil du temps pour rester la pièce la plus ingrate de l’habitat.

Le respect de soi

Le respect de soi aux toilettes est une démarche très personnelle qui réside dans le fait de se prendre soi-même en considération. C’est faire le choix d’une image positive de soi sur sa cuvette de wc pour ne pas négliger son corps et sa santé. Alors, pour se respecter, il faut repenser son lieu d’aisance en fonction de valeurs qui permettent de pouvoir se soulager de la manière la plus agréable possible.

La parurésie par exemple se manifeste par la difficulté ou l’incapacité d’uriner aux toilettes lorsque d’autres personnes se situent à proximité. De meme, la parcroprésie représente une difficulté ou une incapacité de déféquer alors que d’autres se trouvent à proximité. Un environnement sain et enchanteur procure la facilité aux toilettes.

Une meilleure accessibilité

L’accessibilité aux toilettes ne porte pas uniquement sur l’accès moteur des personnes handicapées ou âgées. C’est aussi la facilité d’invitation à accéder à un lieu accueillant dans le but d’y uriner ou d’y déféquer dans des conditions les plus agréables qui soient. Afin de fournir une belle esthétique aux toilettes, la décoration doit être créative et originale. La qualité des revêtements, le choix des couleurs, la présence d’un miroir, le placement d’objets fantaisies, la pose de trompe l’oeil, etc… Tous ces artifices participent à la création d’un espace attirant et attrayant pour faire oublier ce que l’on vient y faire.

Un bénéfice pour les relations familiales

Donner à chaque membre de la cellule familiale l’envie d’accéder à un bel endroit a nécessairement un retentissement sur la qualité de vie et donc sur les relations entre les membres de la famille. Tout comme l’accès à la salle de bain, l’accès aux toilettes doit se penser sérieusement. Soigner la décoration intérieure offre une délicieuse expérience d’utilisation qui joue sur la psychologie humaine. En effet, aller aux toilettes pour nombre de personne est une source de stress, surtout pour les femmes. Alors, si le lieu d’aisance est joliment décoré, on peut ressortir d’un tel cabinet en étant reposé et décontracté.

Une meilleure santé

Déféquer ou uriner dans un endroit agréable ne peut que favoriser le bien être nécessaire au bonheur. C’est Voltaire qui disait : « J’ai décidé d’être heureux parce que c’est bon pour la santé ». Tout est lié entre le corps et l’esprit. Il suffit de souffrir d’une diarrhée, d’hémorroïdes ou de constipation pour devoir rester assis plus longtemps que d’habitude sur la cuvette des wc et donc de devoir durer dans les toilettes. Alors, autant que le temps s’écoule convenablement dans un charmant décor choisi selon ses goûts.

Installer des toilettes japonaises

Le wc japonais est le sommet de la pyramide du bonheur aux toilettes, la dernière pierre de l’édifice du bien être. Visuellement, il est bien plus qu’une simple cuvette. En effet, les fabricants ont insisté sur un design harmonieux pour une parfaite acceptation. Le voir donne envie de faire ! Lui seul mérite l’expression consacrée « aller sur le trône » étant donné toutes les fonctions qu’il offre aux fesses de son utilisateur. Non seulement pour l’hygiène qu’il procure mais aussi pour les soins annexes qu’il dispense en terme de confort.

La décoration des toilettes peut être une invitation à l’achat du wc japonais. En effet, on ne peut pas poser une telle technologie dans n’importe chiotte. Se torcher le cul vulgairement aurait il un sens dans un univers agréablement décoré aux goûts du jour ? Le sanitaire nippon mérite cette jolie et ancienne terminologie de «lieu d’aisance».

La lente installation des wc japonais en France

La lente installation des wc japonais en France

Pourquoi une si difficile acceptation des wc japonais ?

Nombreux sont les voyageurs qui rentrent amoureux du Japon après y avoir effectué leur premier séjour touristique ou professionnel. Une nourriture exotique (sushi, ramen, yakitori), des volcans magnifiques, une urbanisation poussée, une culture fascinante, une population décalée, une incroyable modernité, etc…

Aussi tous les témoignages rapportent une expérience aux toilettes et un coup de coeur pour les wc japonais. Mais alors, pourquoi ceux-ci ont il tant de mal à pénétrer nos frontières, nos moeurs, nos logements pour laver nos fesses ?

Des sanitaires à la pointe de la technologie

Le wc japonais est un bijoux d’innovation technologique. Avec son bidet intégré diffusant un jet d’eau pour laver les zones intimes, sa ventilation pour sécher les fesses, son siège chauffant, sa lunette à ouverture automatique, il ne peut que réjouir son utilisateur. Pour le combler, sa version luxe peut proposer un eclarairage utile la nuit, une musique agréable pour la détente et l’intimité, un diffuseur de parfum pour couvrir les effluves du corps, et plus encore… 

Tout est personnalisable et contrôlé par des boutons électroniques sur un panneau latéral de la cuvette ou grâce à une télécommande, voir une tablette fixée au mur. Il existe même des commandes vocales à destination du handicap.

La dure réalité du retour au pays

Au Japon, ces toilettes high-tech sont présentes partout. Environ 80 % des foyers en sont équipés et en dehors du domicile les restaurants, gares, hôpitaux, etc… ne sont pas en reste pour offrir un excellent accueil aux clients et visiteurs. Malheureusement, chaque voyage prend fin un jour et il faut bien revenir chez soi où il faut se confronter à la réalité de nos sinistres sanitaires bloqués à l’ère du chiotte et du papier cul. Le voyageur reprend ses habitudes avec des larmes aux yeux, se dégoutant lui-même à reprendre des feuilles de papier en main pour « faire la vaisselle sans eau » de ses régions intimes et rester les fesses sales sous ses vêtements. 

Essayer un wc japonais, c’est l’adopter !

Celui ou celle qui a déjà invité un jet d’eau entre ses fesses a ressenti une sensation joyeuse, celle de la propreté. Et à partir de ce moment sa vie n’a plus jamais été la même ! Alors, les souvenirs de l’eau chaude qui permet de redevenir propre vont désormais hanter l’ex touriste qui va se questionner sévèrement : Pourquoi ne pouvons-nous pas aussi fabriquer des toilettes de haute technologie en France ?  Où puis je trouver un tel sanitaire pour en installer un chez moi ? Combien coute un wc japonais en France ?

Des fabricants essentiellement japonais

La plupart des toilettes japonaises vendues au Japon sont fabriquées par la société appelée Toto, laquelle a lancé la révolution des toilettes de haute technologie en 1980 avec son désormais célèbre Washlet. A l’époque, c’était un simple abattant équipé d’un dispositif externe capable de produire une eau sous pression délivrée sous les fesses de l’utilisateur par une buse rétractable. Depuis lors, les fabricants japonais innovent dans le design et ajoutent sans cesse de nouvelles fonctions à leurs produits pour tenter de plaire l’international et percer des marchés étrangers complètement vierges.

Des ventes qui ne décollent pas

Le Washlet de Toto est en vente aux USA depuis 1990, sans avoir jamais réellement décollé. Les produits de la marque se cantonnent principalement à une classe sociale supérieure, dans certains hôtels haut de gamme, dans des salons et bien sur dans des restaurants japonais. Cela reste confidentiel et proche d’un marché de niche. C’est un contraste saisissant avec l’impression positive que les américains ont pourtant des wc japonais lors de leurs voyages au Japon.

Une lente diffusion technologique

Les économistes analysent souvent le pourquoi et le comment de la propagation d’une technologie d’un endroit à l’autre de la planète. C’est ce qu’ils nomment la « diffusion de la technologie ». Ainsi, une étude de référence a examiné la propagation de 20 technologies dans 160 pays au cours des 140 dernières années. Le résultat démontre que la distance géographique ralentit considérablement la propagation de nouveaux produits. Et c’est en correspondance avec le modèle visible actuellement des toilettes de haute technologie. Ainsi, on peut remarquer que les toilettes japonaises se sont principalement répandues dans les pays voisins du Japon, c’est à dire la périphérie asiatique avec principalement la Chine et la Corée du sud. 

Toutefois ce constat est assez troublant du fait que la vitesse de dispersion de la technologie s’est considérablement accélérée depuis des dizaines d’années avec des moyens de transport de plus en plus rapides. Ainsi, une autre étude a révélé que la propagation des technologies développées après 1925 a été trois fois plus rapide que la propagation de celles développées avant 1925. Mais alors pourquoi le wc japonais existant depuis plusieurs décennies déjà au Japon, peine t il autant pour pénétrer le marché américain situé à quelques heures de vol. 

On comprend donc qu’il existe d’autres facteurs qui font qu’une technologie ne se diffuse jamais dans un pays donné, même si elle est supérieure aux technologies existantes. En fin de compte, il est logique de concevoir que le plus grand obstacle à la révolution des wc japonais ailleurs qu’au Japon et en Asie n’est probablement pas la distance mais tout simplement les énormes différences culturelles.

Une naissance dans un pays idéal ?

Comme il faut un climat particulier pour la culture du thé ou du riz, il peut aussi en être de même pour le lieu de culture et d’épanouissement du wc lavant. Des conditions favorables ont fait qu’il a été adopté tout de suite par une population singulière du globe pour être communément désigné désormais sur la planète comme le wc japonais, le wc des japonais. 

Il est vrai qu’au Japon plus qu’ailleurs le bain est d’une grande importance. L’hygiène et la propreté sont des fondamentaux dans l’éducation des enfants qui conservent ces acquis durant toute leur vie d’adulte. Ce pays respire d’ailleurs la propreté. Les rues et les métros sont impeccables. Dés l’arrivée dans un restaurant, le personnel distribue immédiatement une serviette chaude et humide afin que le client puisse avoir les mains propres avant de se restaurer. Les toilettes publiques sont elles même d’une incroyable propreté. C’est très différent de l’Europe ou des Etats Unis. Ceci expliquant surement cela…

Des moeurs incompatibles avec le wc japonais ?

Alors que les nouvelles générations de toilettes lavantes proposent des chasses d’eau cycloniques, des ultraviolets pour tuer les bactéries, des cuvettes en dioxyde de titane, des fonctions connectées, etc… l’occident en reste à sa cuvette traditionnelle qui n’a jamais réellement évolué depuis le début du siècle dernier si ce n’est de par sa forme. Si seul un voyage au Japon peut amener à faire réfléchir et avoir envie d’acquérir un washlet, cela signifie peut être que nous ne sommes pas encore réellement prêts. 

Pour amener les français à adopter un wc japonais, il faudrait tout d’abord commencer par éduquer les enfants sur le modèle de l’hygiène nipponne. Puis 15 à 20 ans plus tard, investir dans d’énormes campagnes de marketing pour diriger le grand public sur des modèles basiques assez bon marchés. D’ici là, les wc japonais seront entrés dans une sorte science fiction au Japon. 

L’urinoir au service des hommes… et des femmes !

L’urinoir au service des hommes… et des femmes !

Un urinoir au domicile ou dans l’espace public

Le terme urinoir désigne un équipement sanitaire dont la fonction est le recueil de l’urine émise généralement par un homme durant une miction debout. Il est très fonctionnel et peut trouver sa place dans une habitation privée ainsi qu’être placé en grand nombre dans des lieux à usage collectif (entreprise, gare, restaurant…). Ainsi, l’urinoir peut être unique au service d’un seul individu ou être multiplié en ligne pour un ensembe de personnes en usage simultané. 

Qu’est qu’un urinoir ?

Un urinoir est une simple cuvette en céramique munie d’une chasse d’eau sans réservoir qui permet à un homme d’uriner très simplement debout comme s’il le faisait contre un arbre. Sa conception est tellement ingénieuse et facile d’emploi que l’usage de ce sanitaire s’est généralisé à travers le monde notamment dans les collectivités qui reçoivent une importante population masculine. Habituellement placé dans des bâtiments en complément d’une cuvette de toilette classique permettant la défécation, il peut aussi se trouver sur la voie publique en plain air sous la forme d’une vespasienne.

Quel prix pour un urinoir ?

L’achat d’un urinoir classique en porcelaine revient à peu près au même prix qu’un WC classique. Un urinoir sans eau faisant appel à une technologie plus évoluée sera sensiblement plus onéreux. Concernant sa pose, le prix d’installation peut être sensiblement moins cher étant donné que le diamètre d’évacuation est bien plus faible que le celui d’un wc qui doit permettre le passage des excréments et du papier toilette. 

Les avantages de l’installation d’un urinoir

Un urinoir s’installe en raison de l’efficacité qu’il offre à la gent masculine. Il permet un gain de place par rapport à une cuvette de wc traditionnelle et n’oblige pas à la pose de cloisons et d’une porte. Il peut ainsi se poser dans un angle mort. Son utilisation est très rapide car il permet d’uriner en station debout sans contact avec le sanitaire (toucher une poignée de porte, relever l’abattant).

Au niveau hygiénique, il autorise d’uriner au plus proche de la faïence empêchant ainsi les projections d’urine classiques lors d’une miction debout dans une cuvette posée au sol, notamment sur l’abattant. Aussi, son nettoyage est extrêmement simple et pratique surtout dans les toilettes collectives comprenant de multiples sanitaires. Enfin, son système de chasse d’eau ne requiert qu’un faible volume d’eau en comparaison d’une toilette classique. Ainsi, en cas d’usage intensif dans des lieux publics, il permet d’importantes économies.

Les inconvénients d’un urinoir chez soi ou en collectivité

L’urinoir ne peut venir être posé au domicile qu’en complément d’une cuvette de wc classique uniquement ! En effet, ce sanitaire présente 2 inconvénients.
Le premier est que son mode d’utilisation le réserve aux hommes. Il est étudié spécifiquement pour un usage purement masculin et en cas de présence féminine, une toilette normale s’impose. Le second est que sa fonction le destine uniquement au recueil de l’urine. Pour la défécation, il implique donc la présence d’un wc classique.

Conception d’un urinoir 

Le sanitaire possède juste une petite forme de cuvette destinée à uniquement recevoir l’urine. Il est placé à la hauteur moyenne du pénis. Ainsi, grand ou petit, chaque homme peut utiliser le même équipement. Dans le cas où plusieurs urinoirs sont placés côte à côte, des séparations peuvent être installées entre eux pour offrir un confort d’intimité à chaque utilisateur. Un urinoir peut se décliner en différentes formes et designs et peut aussi prendre une dimension humoristique surtout dans les bars et discothèques.A noter qu’il existe des modèles pour enfant situés à une hauteur plus compatible avec l’enfance. L’urinoir pour enfant est notamment très pratique pour l’apprentissage de la propreté des petits garçons. 

Un peu d’humour aux toilettes

Composition d’un urinoir

Pour l’installation et l’utilisation d’un tel sanitaire, comme pour un wc classique, des accessoires sont indispensables :
– la cuvette murale permettant d’uriner debout
– le siphon d’urinoir : contrairement à un WC, l’urinoir ne possède un fond d’eau empêchant les mauvaises effluves de remonter des canalisations. Ce siphon assure alors ce rôle anti odeurs.
– le mécanisme de rinçage de la cuvette, souvent sans réservoir, servant à évacuer l’urine et à éviter les mauvaises odeurs. Cela peut être par un bouton poussoir, un capteur infrarouge de présence, un déclencheur à la voix, ou encore une synchronisation dans le temps à intervalle régulier en cas de forte affluence.
– une grille couvrant le fond de la cuvette pour empêcher l’obstruction du siphon par des objets solides (mégots, papiers). Elle offre aussi la possibilité de déposer un bloc désodorisant.

Un urinoir écologique sans eau

Il existe trois grands systèmes permettant de se passer d’eau et offrant ainsi de fortes économies d’eau en cas d’utilisation intensive surtout dans des lieux recevant du public : 
– le siphon du premier contient un liquide occlusif plus léger que l’urine. En recouvrant cette dernière, il empêche les mauvaises odeurs en faisant office de bouchon liquide à l’aide d’un flotteur. Il faut de temps en temps se charger de changer la cartouche contenant ce liquide occlusif.
– le siphon du second contient une membrane en silicone. Cette ingénieuse membrane permet d’évacuer l’urine sans aucune consommation d’eau ou de produit chimique.
– le siphon du troisième contient un système d’aspiration intégré dans l’urinoir. Les odeurs sont ainsi aspirées et évacués vers la décharge de l’urinoir.

L’originalité de l’urinoir féminin

Il faut savoir que l’urinoir féminin est aussi ancien que son homologue masculin et qu’à l’époque de l’apparition des toilettes publiques ce sanitaire pour les femmes était aussi déjà en fonction. Cependant, la généralisation n’a pas été poursuivie en raison du peu de considération accordée aux femmes au début du xxe siècle moins présentes que les hommes dans la vie publique.

C’est le xxie siècle, avec un changement des mentalités et une présence de plus en plus massive des femmes, qui ouvre la voie à l’exploitation commerciale des urinoirs féminins. Depuis quelques années, la diffusion du sanitaire féminin est en forte croissance en raison des mêmes avantages que son homologue masculin. La grande différence est que les femmes ont toujours la possibilité, en cas de gêne en public (surtout durant les menstruations), de recourir au service d’une cuvette de toilette classique. 

Les modèles reprennent la conception des urinoirs masculins mais adaptés à l’anatomie féminine et surtout dans les lieux publics l’organisation des urinoirs pour hommes, c’est à dire en rangées avec des cloisons de séparation pour protéger des regards. Les urinoirs contemporains sont prévus pour une utilisation dans les deux sens. L’utilisatrice peut ainsi se placer dos à l’urinoir en position semi-accroupie ou se tenir debout face à lui.A noter que la disposition en cabines est plus fréquente, beaucoup de femmes pouvant ressentir de la gêne à uriner en compagnies d’autres femmes urinant en rangées. Comme pour les hommes, les urinoirs féminins sont très adaptés aux situations de forte affluence (festivals, bars, boites de nuit, congrès).

L’urinette féminine très pratique

L’urinoir masculin est inadapté à la morphologie féminine. Toutefois, l’utilisation d’une urinette peut permettre à une femme en cas d’urgence d’uriner debout un sanitaire prévu pur un homme. Qu’il soit en caoutchouc réutilisable ou bien en carton jetable, l’urinette peut etre réellement d’un grand service aux femmes.

L'urinette de femme... c'est la liberté de faire pipi debout !
La toilette sèche est moins écologique que le wc japonais !

La toilette sèche est moins écologique que le wc japonais !

Quelles sont leurs différences ? 

Le wc hygiénique japonais et la toilette sèche sont 2 concepts aux destinations différentes. Cependant, les utilisateurs de toilettes sèches ont en général un problème de compréhension des wc hygiéniques japonais. Ils ne comprennent pas que faire caca dans la sciure est moins écologique que de se laver les fesses avec un petit jet d’eau.

Une toilette sèche est un mode de traitement des excréments et nul ne doute qu’il soit aberrant de déféquer dans l’eau souvent potable de nos toilettes. Les toilettes sèches ou toilettes à compost, n’utilisent pas d’eau et ne nécessitent pas d’opérations d’épuration des eaux usées. L’intérêt des toilettes sèches est aussi de valoriser les excréments qui habituellement sont rejetées à l’égout pour en faire du compost. Une toilette sèche est un concept très intelligent mais qui reste difficile à utiliser surtout en milieu urbain. Aussi, son utilisateur consomme du papier wc et doit prendre une douche pour se laver les fesses… et donc consommer de l’eau. Alors, la toilette sèche est elle écologique ?

Le wc hygiénique japonais est le véritable wc écologique !

Le wc japonais permet de se passer de papier toilette pour se nettoyer les fesses !
Le papier toilette doit être abandonné au profit du wc japonais lavant !

Un wc hygiénique japonais à jet d’eau a pour but de nettoyer les fesses sans papier et sans les mains. C’est comme une douche placée sur une toilette. Cet équipement évite l’usage de papier toilette (véritable fléau écologique !!!), nécessite un volume d’eau moindre (car pas de papier à évacuer) et évite de prendre une douche (grande consommatrice d’eau) pour se laver les régions anales et/ou uro-génitales.

Avec un wc hygiénique, une douchette envoie un jet d’eau sous pression en mode «karsher». Il décape les excréments sur les fesses ainsi que dans les plis de l’anus. Si le concept n’était pas efficace, il n’y aurait pas 75% des foyers japonais qui en seraient équipé. Pour une utilisation féminine, la pression du jet est bien sur adaptée en mode « petite pluie ». Pas de besoin de papiers et encore moins de lingettes !

La toilette sèche impose un usage de papier source de déforestation et de pollution aux fibres de cellulose, celles-ci contenant une multitude de produits chimiques. Elle ne dispense pas de devoir consommer de l’eau potable pour se laver les mains et les fesses. Le wc hygiénique japonais, permet de ne pas se salir les mains et offre le bénéfice d’une hygiène parfaite avec une faible consommation d’eau. Cette toilette lavante est la solution la plus écologique. Pouvons nous imaginer 7 milliards d’individus avec des toilettes sèches utilisant papiers, lingettes… et 1 kg de sciure par jour ?

L’hygiène humaine est source de pollution. Un wc hygiénique à jet d’eau permet de réduire cette pollution. Un simple kit abattant japonais à poser sur votre toilette équipe votre wc d’un jet d’eau lavant pour une réelle hygiène intime et une suppression du papier toilette.

Emission du magazine de la santé sur les kits wc hygienale

La toilette sèche est une illusion écologique !

La toilette sèche est très à la mode dans le monde de la pensée écologique. Elle est un concept intéressant qui veut lutter contre le gaspillage de l’eau. En effet, il parait absurde de devoir déféquer dans l’eau souvent potable de nos sanitaires. Une toilette sèche permet de traiter les excréments en les valorisant et d’éviter de déféquer dans l’eau d’un wc. Une toilette sèche ne requiert donc pas d’eau et de ce fait ne rejette pas d’eaux usées. Cependant ce principe est inaplicable en milieu urbain où vit l’essentiel de la population mondiale. En ville, l’évacuation des excréments par le tout à l’egout est la solution sanitaire la plus pertinente.

En règle générale, aveuglé par ses principes et ses certitudes, un adepte de la toilette sèche a un problème d’approche du wc japonais à jet d’eau, qu’il considère à tort comme grand consommateur d’eau (sans jamais l’avoir essayé). Pour aller au bout de ses convictions, l’utilisateur de toilette sèche ne se lave pas les mains aprés avoir déféqué et ne prend jamais de douche… pour sauver sa planète ? 

Or, un wc japonais lavant permet de se laver les fesses sans utiliser de papier wc et en ne consommant qu’une faible quantité d’eau sous pression. Il propose simplement une douchette de la taille d’un crayon sur une toilette qui diffuse juste l’équivalent d’un grand verre d’eau pour assurer un lavage complet de la région anale et/ou de la région urogénitale féminine. Le wc japonais évite l’usage de papier dit à tort « hygiénique ».

Alors, il faut signaler que, malgré tous ses bons sentiments, un utilisateur de toilette sèche reste toujours un consommateur de papier wc (à moins d’utiliser du foin ou les feuilles des arbres ?). Et ce papier destiné à essuyer la région anale est une catastrophe écologique. A l’opposé, l’utilisateur d’un wc japonais n’utilise pas de papier toilette.

En effet, ce papier toilette est un grave problème environnemental. Peut on imaginer 7 milliards d’individus sur le globe utiliser le principe de la toilette sèche et ainsi consommer au minimum un rouleau de papier wc par semaine ? Dans l’hypothèse la plus basse, en 54 semaines, un minimum de 378 milliards de rouleaux seraient nécessaires chaque année. Au bout de quelques années, la totalité des forêts du globe aura disparu ! Est ce de l’écologie ?

La toilette japonaise est une meilleure solution que la toilette sèche

Le kit abattant japonais pour wc hygiénique diffuse un jet d'eau avec pression réglable.

Meilleure solution ne veut pas dire solution absolue et écologique. Ainsi, faire ses besoins dans l’eau est peut être la moins pire des solutions alors que la toilette sèche n’est qu’une alternative pour « bobo ». Sans papier wc, l’eau contenant des excréments n’est plus potable pour l’être humain mais ne devient pas un poison pour la nature ! C’est un ensemble de matières organiques qui va refaire partie de la chaine alimentaire.

Le jet d’eau d’un wc japonais, c’est un arrêt :
– de la déforestation pour la production de papier wc
– de l’utilisation du chlore pour traiter et blanchir ce papier
– de la pollution les composés chimiques du papier après usage

A moins que le défenseur de la toilette sèche refuse de se laver les mains après son affaire privée, l’eau est indispensable à l’hygiène des mains après un passage aux toilettes. On signale à l’adepte de la toilette sèche qu’au Japon, le contenu de la chasse d’eau a servit au préalable à laver les mains de l’utilisateur précèdent ! Il n’y donc pas de défécation dans de l’eau potable !!! En conséquence, si on équipe son wc d’une douchette et que l’on place une vasque au dessus du réservoir d’eau, un wc japonais n’utilise pas d’eau potable.

Le wc japonais est plus écologique que la toilette sèche

UTILISER UN WC JAPONAIS :
1. je fais caca dans l’eau non potable du wc
2. je me lave l’anus avec la douchette sans utiliser de papier
3. je tire la chasse et l’eau potable du réseau d’eau arrive dans la vasque où je me lave les mains
4. cette eau devenue usée alimente le réservoir d’eau du wc pour le prochain utilisateur

N’en déplaise au fanatique de la toilette sèche, le wc japonais avec douchette est une formidable évolution hygiénique et aussi écologique pour conserver un corps propre au quotidien en essayant de limiter les pollutions par les déjections humaines.

La toilette sèche n’est pas hygiénique !

Le wc japonais à bidet est plus hygiénique qu'une simple toilette sèche

Cette peinture ci-contre représente une scène de toilette sèche intime en France au XXI siècle. Cette scène de la vie de nos ancêtres parait dégoûtante, notre époque moderne offrant de nombreuses possibilités pour se laver le corps à grande eau. Pourtant de nos jours et sans s’en rendre compte, les français sont restés des adeptes de la toilette sèche.

La seule différence est qu’ils n’utilisent plus un linge pour s’essuyer, mais du papier dit « hygiénique » à usage unique. La toilette de la région anale et de la région uro-génitale féminine se fait donc toujours à sec, comme en ces temps sombres de l’histoire de l’hygiène corporelle, et ces zones du corps restent sales et potentiellement à risque pour le développement de diverses pathologies néfastes pour la santé.

Pour faire réfléchir sur la toilette sèche intime, la mention « Essuyer n’est pas nettoyer » devrait figurer en gros caractères sur les rouleaux de papier wc en vente dans le commerce, un peu comme sur les paquets de cigarette !

Un wc lavant supprime la toilette sèche !

Il existe une solution moderne pour une réelle hygiène : le wc japonais lavant. Un bidet qui s’intègre au wc supprime la toilette sèche intime en mettant à la disposition de son utilisateur un jet d’eau pour le nettoyage complet de l’anus et de la vulve.

Un lavage avec le jet d’eau d’un washlet japonais répond au besoin d’hygiène de notre époque. Avec ce genre de wc nettoyant, l’eau sous pression lave les zones souillées du corps sans avoir recours à du papier toilette et à ses doigts. L’usage d’une toilette bidet japonaise permet d’être propre et de se passer de l’utilisation de papier hygiénique dont la fabrication et ensuite le traitement en station d’épuration sont des catastrophes environnementales.

Un wc douchette japonais est la solution hygiénique qui permet une sensation de confort et de bien être pour une bonne santé. Pour dire adieu à la toilette sèche intime, Hygiènale propose des kits, des abattants, des blocs pour s’équiper d’une moderne toilette lavante japonaise à jet d’eau.